La Belle Etoile et le Roc Rouge (la Négresse)

Publié le par Roger

La Belle Etoile et le Roc Rouge (la Négresse)

En face de mon jardin, sur l'autre versant de la Combe de Savoie, se dresse la Belle Etoile, comme une invitation à rejoindre son sommet. Cela fait sans doute plus de 25 ans que je n'y suis pas allé ; c'est un comble pour un site aussi proche ! La neige semble avoir totalement disparu de la face sud.

En route donc pour le parking de la Ramaz vers le col de Tamié, à 1090m. Le sentier fait de larges zig-zags entre les épicéas et les fayards (hêtres). Quelques centaines de mètres plus haut il quitte la forêt pour s'engager sur une crête et parvient à la croix de Périllet (1710m) d'où la vue s'étend sur les Bauges, avec la pointe de Chaurionde, celle de la Sambuy, le Pécloz, sur le lac d'Annecy et la Tournette, sur Albertville avec le départ de la vallée de la Tarentaise, la Combe de Savoie. En continuant sur cette crête on découvre très vite la Belle Etoile qui domine à 1843m. Une table d'orientation permet d'identifier les sommets d'un panorama à 360°. Le Mont Blanc reste masqué par les nuages.

Comme il n'est pas très tard je décide de continuer jusqu'au Roc Rouge, surnommé aussi la Négresse, qui évoque en effet un profil de femme noire selon le lieu d'où on l'observe.

Il faut pour cela descendre vers le nord-est en empruntant un sentier escarpé, assez vertigineux, avec des passages rocheux (dont le pas de l'âne) équipés de cables et barreaux pour sécuriser la progression. De nombreux névés arrivent encore jusqu'à la crête, obligeant à des détours parfois peu sécurisants. Enfin au chalet puis au col de l'Alpette, il reste une quinzaine de minutes de montée dans une pente soutenue pour accéder à la croix qui domine le Roc Rouge, à 1720m.

Le retour se fait par le même chemin car la neige de la face nord ne permet pas de faire une boucle. Il faut alors remonter à la Belle Etoile pour reprendre le sentier qui mène au parking. En tout cela aura constitué un périple de 5 heures pour un dénivelé positif de l'ordre de 1100m.

Chaurionde et la Sambuy, Albertville et l'entrée de la Tarentaise, sur les crêtes, la Croix de Périllet et la Belle EtoileChaurionde et la Sambuy, Albertville et l'entrée de la Tarentaise, sur les crêtes, la Croix de Périllet et la Belle EtoileChaurionde et la Sambuy, Albertville et l'entrée de la Tarentaise, sur les crêtes, la Croix de Périllet et la Belle Etoile

Chaurionde et la Sambuy, Albertville et l'entrée de la Tarentaise, sur les crêtes, la Croix de Périllet et la Belle Etoile

Le lac d'Annecy précédé de la Tournette, la Croix de la Belle Etoile et le sommet depuis la descente vers le col de l'Alpette.Le lac d'Annecy précédé de la Tournette, la Croix de la Belle Etoile et le sommet depuis la descente vers le col de l'Alpette.Le lac d'Annecy précédé de la Tournette, la Croix de la Belle Etoile et le sommet depuis la descente vers le col de l'Alpette.

Le lac d'Annecy précédé de la Tournette, la Croix de la Belle Etoile et le sommet depuis la descente vers le col de l'Alpette.

Le Roc Rouge devant la Dent de Cons, des névés le long de la crête et le cable qui sécurise le passage du Pas de l'ÂneLe Roc Rouge devant la Dent de Cons, des névés le long de la crête et le cable qui sécurise le passage du Pas de l'ÂneLe Roc Rouge devant la Dent de Cons, des névés le long de la crête et le cable qui sécurise le passage du Pas de l'Âne

Le Roc Rouge devant la Dent de Cons, des névés le long de la crête et le cable qui sécurise le passage du Pas de l'Âne

En haut du Roc Rouge la croix sur fond de dent de Cons et des fleurs printanières dont je n'ai pas encore trouvé le nom.En haut du Roc Rouge la croix sur fond de dent de Cons et des fleurs printanières dont je n'ai pas encore trouvé le nom.

En haut du Roc Rouge la croix sur fond de dent de Cons et des fleurs printanières dont je n'ai pas encore trouvé le nom.

Publié dans Randos estivales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article