Le sentier du fer à Allevard (Adapar)

Publié le par Roger

Le sentier du fer à Allevard (Adapar)

Ce sentier se situe au sud-est d'Allevard. Il s'agit d'un parcours fléché au départ du hameau de Montouvrard à 850m d'altitude. Il permet d'identifier un certain nombre d'aspects de l'exploitation du minerai de fer à travers différents lieux (souvent des ruines), au moyen de panneaux en fonte. Le site était déjà utilisé au XIème siècle et l'extraction du minerai durera jusqu'en 1874, date d'ouverture d'un autre gisement non loin de là. Au début les recherches s'effectuaient en surface, puis dans des fosse et enfin dans des galeries. Les mineurs avaient une autre activité car les salaires restaient très modestes ; en général il s'agissait d'agriculture. Même les enfants étaient mis à contribution pour sortir le minerai des galeries dans des paniers.

La balade dure près de 3 heures incluant la lecture des panneaux explicatifs et s'étage sur un dénivelé d'environ 350m. En haut une table d'orientation permet d'identifier les sommets autour d'Allevard, mais aujourd'hui ils restaient assez peu visibles compte tenu des nuages qui commençaient à les recouvrir.

Une plaque de fonte indique l'emplacement de l'écurie à mules, animal fort utilisé pour le transport du minerai. Les abris du mineur permettaient d'échapper aux intempéries, voire de passer la nuit à proximité des lieux d'exploitation.Une plaque de fonte indique l'emplacement de l'écurie à mules, animal fort utilisé pour le transport du minerai. Les abris du mineur permettaient d'échapper aux intempéries, voire de passer la nuit à proximité des lieux d'exploitation.

Une plaque de fonte indique l'emplacement de l'écurie à mules, animal fort utilisé pour le transport du minerai. Les abris du mineur permettaient d'échapper aux intempéries, voire de passer la nuit à proximité des lieux d'exploitation.

D'abord à ciel ouvert, l'exploitation se faisait ensuite dans des galeries (petite ou grande fosse).D'abord à ciel ouvert, l'exploitation se faisait ensuite dans des galeries (petite ou grande fosse).
D'abord à ciel ouvert, l'exploitation se faisait ensuite dans des galeries (petite ou grande fosse).D'abord à ciel ouvert, l'exploitation se faisait ensuite dans des galeries (petite ou grande fosse).D'abord à ciel ouvert, l'exploitation se faisait ensuite dans des galeries (petite ou grande fosse).

D'abord à ciel ouvert, l'exploitation se faisait ensuite dans des galeries (petite ou grande fosse).

Le minerai était épuré dans des fours à griller alimentés par du charbon de bois produit sur place.Le minerai était épuré dans des fours à griller alimentés par du charbon de bois produit sur place.Le minerai était épuré dans des fours à griller alimentés par du charbon de bois produit sur place.

Le minerai était épuré dans des fours à griller alimentés par du charbon de bois produit sur place.

Après le tri les déchets étaient stockés sur place dans des haldes. Les randonneurs découvrent les panneaux explicatifs.Après le tri les déchets étaient stockés sur place dans des haldes. Les randonneurs découvrent les panneaux explicatifs.Après le tri les déchets étaient stockés sur place dans des haldes. Les randonneurs découvrent les panneaux explicatifs.

Après le tri les déchets étaient stockés sur place dans des haldes. Les randonneurs découvrent les panneaux explicatifs.

Publié dans Randos estivales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article