La P'tchi.

Publié le par Roger

La P'tchi.

Encore une belle journée de début d'été pour aborder la via ferrata de la P'tchi, sur la paroi sud du Nivolet. Nous sommes 6 dont Manon, jeune lycéenne qui se joint au groupe pour la première fois, avec une palette d'âges qui va de 16 à 76 ans. En partant du parking de la Doria, au dessus de St Jean d'Arvey, le chemin descend sur environ 200m pour parvenir à la cascade, puis remonte vers le point de départ de la via.

Nous en profitons pour aller voir le trou de la Doria, en fait une résurgence qui constitue la source du torrent et alimente la cascade qui jaillit quelques dizaines de mètres plus bas. Un autre détour nous amène à la Grotte à Carret, ancien chantier de fouilles de Jules Carret, médecin chambérien, journaliste, libre penseur, député de Savoie et passionné d'archéologie. Il fouille la cavité pendant 7 ans à partir de 1886, déplaçant des tonnes de terre et de cailloux. A l'entrée de la grotte il fait construire une bâtisse lui servant d'habitation et dans laquelle il envisageait d'exposer ses trouvailles (divers ossements d'animaux, quelques objets qui remontent à la préhistoire). Il trouve même un squelette humain datant de 2000 ans avant Jésus Christ. Il finit cependant par abandonner ses fouilles, déçu par le peu de découvertes et aussi sans doute faute d'argent.

Nous assistons au départ d'un petit groupe qui se confronte aux premières difficultés d'une autre via ferrata, classée ED (extrêmement difficile), qui part de l'intérieur de la grotte et s'élève dans la falaise par un impressionnant dévers.

Nous rejoignons enfin le point de départ de la P'tchi, classée D+. Toujours très aérienne elle voit se succéder des parties verticales parfois déversantes et des traversées le long de parois abruptes. Au détour d'une étroite vire, un petit nain de pierre semble nous observer et nous encourager. Par endroits la progression est éprouvante pour les bras et on voit arriver la passerelle avec quelque soulagement. Il ne reste plus alors à grimper qu'un pilier avec un passage qui se faufile entre des rochers et, deux poutres et une verticales plus loin, on débouche finalement au sommet après 1h30 d'efforts. Le retour au parking est rapide par un confortable sentier.

La source de la Doria et la cascade. Depuis l'entrée de la grotte, l'habitation de Jules Carret et un vaste panorama sur les environs de Chambéry et le Granier.La source de la Doria et la cascade. Depuis l'entrée de la grotte, l'habitation de Jules Carret et un vaste panorama sur les environs de Chambéry et le Granier.
La source de la Doria et la cascade. Depuis l'entrée de la grotte, l'habitation de Jules Carret et un vaste panorama sur les environs de Chambéry et le Granier.La source de la Doria et la cascade. Depuis l'entrée de la grotte, l'habitation de Jules Carret et un vaste panorama sur les environs de Chambéry et le Granier.La source de la Doria et la cascade. Depuis l'entrée de la grotte, l'habitation de Jules Carret et un vaste panorama sur les environs de Chambéry et le Granier.

La source de la Doria et la cascade. Depuis l'entrée de la grotte, l'habitation de Jules Carret et un vaste panorama sur les environs de Chambéry et le Granier.

Un départ vertical suivi d'une traversée aérienne avant de repartir vers le haut.Un départ vertical suivi d'une traversée aérienne avant de repartir vers le haut.Un départ vertical suivi d'une traversée aérienne avant de repartir vers le haut.

Un départ vertical suivi d'une traversée aérienne avant de repartir vers le haut.

Sous le regard du nain, la progression se poursuit.Sous le regard du nain, la progression se poursuit.Sous le regard du nain, la progression se poursuit.

Sous le regard du nain, la progression se poursuit.

L'effort est soutenu.L'effort est soutenu.L'effort est soutenu.
L'effort est soutenu.L'effort est soutenu.L'effort est soutenu.

L'effort est soutenu.

On atteint enfin la passerelle, la sortie n'est plus très loin.On atteint enfin la passerelle, la sortie n'est plus très loin.On atteint enfin la passerelle, la sortie n'est plus très loin.

On atteint enfin la passerelle, la sortie n'est plus très loin.

Publié dans via ferrata

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article