Le Grand Cocor (Adapar)

Publié le par Roger

Le Grand Cocor (Adapar)

Après Val d'Isère, sur la route qui mène au col de l'Iseran la randonnée démarre au parking du Pont St Charles, à 2058m. Un sentier confortable, bien équipé, monte vers l'est et longe une gorge profonde où jaillit un des torrents qui forment les sources de l'Isère. On arrive ainsi sans difficulté à une large combe où s'élève le refuge de Prariond (2324m). De tous côtés les marmottes gambadent dans la prairie. En prenant à gauche la pente s'accentue et rejoint un replat formé de lauzes, jalonné de nombreux cairns aussi esthétiques les uns que les autres. A gauche, des sommets découpés comme la pointe de Calabre ou le roc de Bassagne, laissent apparaître les glaciers des mêmes noms, émergeant de la brume qui se déchire parfois pour céder la place à un ciel bleu tacheté de nuages blancs. A droite c'est le glacier des sources de l'Isère qui attire l'attention. Une cordée de trois personnes se rapproche du sommet. Derrière, enfin, s'étend la vallée de Val d'Isère, dominée par le glacier de la Grande Motte. La montée reprend, dans un décor très minéral, avec la traversée de nombreux névés sous un vent plutôt frisquet qui oblige à revêtir polaires ou coupe vent ou encore à enfiler des gants. La trace domine un instant un petit lac d'un bleu profond, en partie gelé, et cerné de névés. Apparaît alors le col de la Galise que l'on rejoint rapidement et, un peu plus haut, le Grand Cocor qui culmine à 3034m. Ce sommet est une plateforme surmontée d'un cairn et où l'on peut trouver quelques brins de Génépi que nous ne faisons qu'observer ou photographier car nous sommes dans le parc national de la Vanoise. La vue sur le versant italien est totalement masquée par une brume épaisse. Nous redescendons un peu pour trouver un coin moins balayé par le vent, pour pique-niquer entre lauzes et névés.

Le retour s'effectue par le même chemin et nous avons la chance d'approcher de plus près une marmotte qui joue à cache-cache et de contempler les edelweiss qui fleurissent le long de la gorge de l'Isère.

En bref, une randonnée d'environ 1000m de dénivelé avalés en près de 3 heures, dans la brume ou sous un soleil fugace.

Une maison traditionnelle près du parking du pont st Charles. Les gorges de Malpasset longées par un sentier bien équipé débouchent sur le Plan de Prariond.Une maison traditionnelle près du parking du pont st Charles. Les gorges de Malpasset longées par un sentier bien équipé débouchent sur le Plan de Prariond.Une maison traditionnelle près du parking du pont st Charles. Les gorges de Malpasset longées par un sentier bien équipé débouchent sur le Plan de Prariond.
Une maison traditionnelle près du parking du pont st Charles. Les gorges de Malpasset longées par un sentier bien équipé débouchent sur le Plan de Prariond.Une maison traditionnelle près du parking du pont st Charles. Les gorges de Malpasset longées par un sentier bien équipé débouchent sur le Plan de Prariond.Une maison traditionnelle près du parking du pont st Charles. Les gorges de Malpasset longées par un sentier bien équipé débouchent sur le Plan de Prariond.

Une maison traditionnelle près du parking du pont st Charles. Les gorges de Malpasset longées par un sentier bien équipé débouchent sur le Plan de Prariond.

Dans la montée après le refuge de Prariond, les crêtes environnantes, les glaciers des sources de l'Isère et les cairns qui jalonnent le parcours.Dans la montée après le refuge de Prariond, les crêtes environnantes, les glaciers des sources de l'Isère et les cairns qui jalonnent le parcours.Dans la montée après le refuge de Prariond, les crêtes environnantes, les glaciers des sources de l'Isère et les cairns qui jalonnent le parcours.
Dans la montée après le refuge de Prariond, les crêtes environnantes, les glaciers des sources de l'Isère et les cairns qui jalonnent le parcours.Dans la montée après le refuge de Prariond, les crêtes environnantes, les glaciers des sources de l'Isère et les cairns qui jalonnent le parcours.Dans la montée après le refuge de Prariond, les crêtes environnantes, les glaciers des sources de l'Isère et les cairns qui jalonnent le parcours.

Dans la montée après le refuge de Prariond, les crêtes environnantes, les glaciers des sources de l'Isère et les cairns qui jalonnent le parcours.

On tourne le dos à Val d'Isère pour monter à travers les névés, dominer un joli lac gelé et découvrir le col de la Galise et le Grand Cocor.On tourne le dos à Val d'Isère pour monter à travers les névés, dominer un joli lac gelé et découvrir le col de la Galise et le Grand Cocor.On tourne le dos à Val d'Isère pour monter à travers les névés, dominer un joli lac gelé et découvrir le col de la Galise et le Grand Cocor.
On tourne le dos à Val d'Isère pour monter à travers les névés, dominer un joli lac gelé et découvrir le col de la Galise et le Grand Cocor.On tourne le dos à Val d'Isère pour monter à travers les névés, dominer un joli lac gelé et découvrir le col de la Galise et le Grand Cocor.On tourne le dos à Val d'Isère pour monter à travers les névés, dominer un joli lac gelé et découvrir le col de la Galise et le Grand Cocor.

On tourne le dos à Val d'Isère pour monter à travers les névés, dominer un joli lac gelé et découvrir le col de la Galise et le Grand Cocor.

Au col de la Galise, une boite aux lettres. C'est enfin le sommet du Grand Cocor avec son cairn, sa brume et du génépi.Au col de la Galise, une boite aux lettres. C'est enfin le sommet du Grand Cocor avec son cairn, sa brume et du génépi.Au col de la Galise, une boite aux lettres. C'est enfin le sommet du Grand Cocor avec son cairn, sa brume et du génépi.
Au col de la Galise, une boite aux lettres. C'est enfin le sommet du Grand Cocor avec son cairn, sa brume et du génépi.Au col de la Galise, une boite aux lettres. C'est enfin le sommet du Grand Cocor avec son cairn, sa brume et du génépi.Au col de la Galise, une boite aux lettres. C'est enfin le sommet du Grand Cocor avec son cairn, sa brume et du génépi.

Au col de la Galise, une boite aux lettres. C'est enfin le sommet du Grand Cocor avec son cairn, sa brume et du génépi.

Dans la descente de la gorge, les edelweiss.Dans la descente de la gorge, les edelweiss.Dans la descente de la gorge, les edelweiss.

Dans la descente de la gorge, les edelweiss.

Publié dans Randos estivales

Commenter cet article

Baroni roger 02/08/2014 15:03

Merci pour tout ce travail et ces belles photos.
Amitiés à toi.
Roger Baroni