Le Roc du Vent

Publié le par Roger

Le Roc du Vent

Cette via ferrata se situe à Beaufort au plan de la Lai, au dessus du lac de Roselend. Il fait très beau et l'air matinal est frais quand nous démarrons les 200m de dénivelé qui nous séparent du départ de la via. Ca et là des marmottes peu farouches batifolent dans les alpages. La pente est soutenue jusqu'au bout. Une première partie s'ouvre devant nous sous la forme d'une longue dalle oblique patinée par le passage des nombreux pratiquants de l'été. Elle est assez glissante et la roche comporte peu d'aspérités. Il faut donc tirer sur le cable pour avancer en toute sécurité. En contrebas, à notre gauche, s'étire le lac de Roselend. Plus loin la dalle laisse place à un haut mur surtout en ardoise qui va nous emmener jusqu'à la prairie qui débouche sur le sommet. Des parterres de fleurs couvrent le sol, dont beaucoup d'édelweiss et de gentianes champêtres. Le paysage est somptueux avec le barrage de Roselend, d'un bleu un peu vert et celui de la Gittaz, plus foncé. La roche est très découpée et un profond canyon scinde la montagne. Une large faille laisse apparaître le Mont Blanc et, sur le côté, s'élèvent deux tours reliées par un impressionnant pont népalais. Une crête rocheuse cablée permet de rejoindre le canyon et de parvenir en bas de la première tour. Débute alors une longue verticale jusqu'au sommet. De l'autre côté il faut redescendre un peu pour emprunter le pont népalais de 19 mètres qui se déroule à 35 mètres de haut : des poussées d'adrénaline en perspective. Depuis cette deuxième tour un long sentier escarpé (la vire des bouquetins), souvent équipé de cables, plonge dans une pente abrupte qui nous amène au tunnel. Ce dernier a été creusé dans le cadre d'un projet de route destiné à relier Evian à Menton par les cols des Alpes. Long de plus de 100m et relativement bas, le casque et une lampe sont très utiles pour le traverser. Au bout du tunnel un sentier assez raide ramène au plan de la Lai en 45 minutes.

Le roc du Vent se profile derrière le chalet. Le long du sentier les marmottes sont proches de nous. La progression se déroule sur des dalles obliques qui dominent le lac.Le roc du Vent se profile derrière le chalet. Le long du sentier les marmottes sont proches de nous. La progression se déroule sur des dalles obliques qui dominent le lac.Le roc du Vent se profile derrière le chalet. Le long du sentier les marmottes sont proches de nous. La progression se déroule sur des dalles obliques qui dominent le lac.
Le roc du Vent se profile derrière le chalet. Le long du sentier les marmottes sont proches de nous. La progression se déroule sur des dalles obliques qui dominent le lac.Le roc du Vent se profile derrière le chalet. Le long du sentier les marmottes sont proches de nous. La progression se déroule sur des dalles obliques qui dominent le lac.Le roc du Vent se profile derrière le chalet. Le long du sentier les marmottes sont proches de nous. La progression se déroule sur des dalles obliques qui dominent le lac.

Le roc du Vent se profile derrière le chalet. Le long du sentier les marmottes sont proches de nous. La progression se déroule sur des dalles obliques qui dominent le lac.

En haut, un paysage qui va du lac de Roselend à celui de la Gittaz.

En haut, un paysage qui va du lac de Roselend à celui de la Gittaz.

A travers une faille, le Mont Blanc.A travers une faille, le Mont Blanc.A travers une faille, le Mont Blanc.

A travers une faille, le Mont Blanc.

On descend l'arête pour arriver dans le canyon, regarder au passage le pont népalais et escalader la première tour.On descend l'arête pour arriver dans le canyon, regarder au passage le pont népalais et escalader la première tour.On descend l'arête pour arriver dans le canyon, regarder au passage le pont népalais et escalader la première tour.
On descend l'arête pour arriver dans le canyon, regarder au passage le pont népalais et escalader la première tour.On descend l'arête pour arriver dans le canyon, regarder au passage le pont népalais et escalader la première tour.On descend l'arête pour arriver dans le canyon, regarder au passage le pont népalais et escalader la première tour.

On descend l'arête pour arriver dans le canyon, regarder au passage le pont népalais et escalader la première tour.

En haut de la tour.En haut de la tour.En haut de la tour.

En haut de la tour.

Tout le monde sur le pont.Tout le monde sur le pont.Tout le monde sur le pont.

Tout le monde sur le pont.

Une bien belle mais rude descente.Une bien belle mais rude descente.Une bien belle mais rude descente.

Une bien belle mais rude descente.

Le tunnel marque la fin du parcours avant le retour au plan de la Lai.Le tunnel marque la fin du parcours avant le retour au plan de la Lai.Le tunnel marque la fin du parcours avant le retour au plan de la Lai.

Le tunnel marque la fin du parcours avant le retour au plan de la Lai.

Publié dans via ferrata

Commenter cet article