La croix du Nivolet.

Publié le par Roger

La croix du Nivolet.

En 1861, le percement de l'avenue du Comte Vert à Chambéry implique la disparition d'une croix érigée par la confrérie des Pénitents Noirs dont le prieur est le comte de Fernex. Ce dernier accepte à condition que cette croix soit transférée sur un emplacement visible depuis la cluse de Chambéry. C'est le site de la dent du Nivolet, à 1547m qui est retenu. Ce massif domine effectivement la Combe de Savoie, Chambéry, Aix les Bains et le lac du Bourget. Après différentes destructions due aux intempéries, la croix actuelle est reconstruite en 1911 en béton armé et recouverte de plaques d'aluminium. Elle mesure 21,50m de hauteur et 9,60m d'envergure et tout un chacun peut la voir de loin briller sous le soleil. De nombreux sentiers y attirent les randonneurs, certains très faciles, d'autres beaucoup moins (les échelles et la cheminée) et même deux via ferrata.

Notre randonnée, par une belle journée d'automne, débute à 820m d'altitude, au dessus du brouillard qui couvre la vallée, au coeur du village de Verel Pragondran qui marque la fin de la D8, au nord de Chambéry. Un balisage efficace nous amène à une piste forestière puis à un sentier qui s'élève à travers la forêt. Dans la fraîcheur matinale cette montée est régulière et très agréable au milieu des arbres dont les nuances de couleurs jaune, ocre, rouge ou marron, constituent un tableau flamboyant. Parfois aussi elle se durcit et suit des barres rocheuses avant de sortir dans une prairie d'où l'on peut voir le piton rocheux surmonté de la croix. Il reste à rejoindre le chemin de Garde que l'on traverse pour monter tout droit jusqu'au pierrier et à la cheminée, une faille dont l'ascension, voire un peu d'escalade, est délicate sur un sol rendu glissant par l'humidité. 80m plus haut et on sort sur le plateau où un chemin va nous emmener au sommet en un peu plus de 2 heures depuis le départ. On peut alors profiter de la vue dont seule une petite partie est masquée par la brume. Légèrement en contrebas c'est le pique nique face à la Chartreuse, la chaîne de Belledonne et la Lauzière.

Pour le retour (en un peu plus de 2 heures aussi), nous longeons la crête vers le nord pour redescendre vers les chalets du Sire et un centre de vacances au pied d'un téleski. Un sentier assez raide et glissant franchit le passage du Croc avant de suivre une pente plus douce à travers bois jusqu'aux prairies qui cernent le hameau de Pragondran.

Depuis Pragondran la vue porte sur la chaîne du Nivolet. Après le lavoir la piste s'enfonce dans la forêt.Depuis Pragondran la vue porte sur la chaîne du Nivolet. Après le lavoir la piste s'enfonce dans la forêt.Depuis Pragondran la vue porte sur la chaîne du Nivolet. Après le lavoir la piste s'enfonce dans la forêt.

Depuis Pragondran la vue porte sur la chaîne du Nivolet. Après le lavoir la piste s'enfonce dans la forêt.

Les teintes automnales des sous-bois et un dispositif de prévention des incendies. Le lac du Bourget émerge de la brume et la dent du Nivolet fait son apparition.Les teintes automnales des sous-bois et un dispositif de prévention des incendies. Le lac du Bourget émerge de la brume et la dent du Nivolet fait son apparition.Les teintes automnales des sous-bois et un dispositif de prévention des incendies. Le lac du Bourget émerge de la brume et la dent du Nivolet fait son apparition.
Les teintes automnales des sous-bois et un dispositif de prévention des incendies. Le lac du Bourget émerge de la brume et la dent du Nivolet fait son apparition.Les teintes automnales des sous-bois et un dispositif de prévention des incendies. Le lac du Bourget émerge de la brume et la dent du Nivolet fait son apparition.Les teintes automnales des sous-bois et un dispositif de prévention des incendies. Le lac du Bourget émerge de la brume et la dent du Nivolet fait son apparition.

Les teintes automnales des sous-bois et un dispositif de prévention des incendies. Le lac du Bourget émerge de la brume et la dent du Nivolet fait son apparition.

La cheminée : un passage délicat.La cheminée : un passage délicat.La cheminée : un passage délicat.

La cheminée : un passage délicat.

Au delà de la cheminée la croix sommitale se dévoile peu à peu.Au delà de la cheminée la croix sommitale se dévoile peu à peu.Au delà de la cheminée la croix sommitale se dévoile peu à peu.
Au delà de la cheminée la croix sommitale se dévoile peu à peu.Au delà de la cheminée la croix sommitale se dévoile peu à peu.Au delà de la cheminée la croix sommitale se dévoile peu à peu.

Au delà de la cheminée la croix sommitale se dévoile peu à peu.

Derrière l'accès par les échelles, le Revardpuis la Lauzière.

Derrière l'accès par les échelles, le Revardpuis la Lauzière.

Quelques paysages dont le Granier qui émerge des nuages.Quelques paysages dont le Granier qui émerge des nuages.Quelques paysages dont le Granier qui émerge des nuages.

Quelques paysages dont le Granier qui émerge des nuages.

Insolite : un tag dans un abri près de la croix, un arbre tortueux, un village indien près des chalets de Sire.Insolite : un tag dans un abri près de la croix, un arbre tortueux, un village indien près des chalets de Sire.Insolite : un tag dans un abri près de la croix, un arbre tortueux, un village indien près des chalets de Sire.

Insolite : un tag dans un abri près de la croix, un arbre tortueux, un village indien près des chalets de Sire.

La croix du Nivolet.
Les falaises du Nivolet avec le dégradé des couleurs d'automne.

Les falaises du Nivolet avec le dégradé des couleurs d'automne.

Publié dans Randos estivales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article