Vers la tête du Torraz (ADAPAR)

Publié le par Roger

Vers la tête du Torraz (ADAPAR)

Un beau soleil nous attend juste en dessous du village de La Giettaz à côté du pont qui franchit l'Arrondine, à 1063 m. Un chemin pentu s'élève au dessus du torrent et rejoint le sentier d'été en direction de la Tête du Torraz. Cà et là, une trouée dans la végétation permet de voir la falaise qui part du col des Aravis et surplombe la vallée (photo ci-contre). Une brèche que l'on nomme "la porte des Aravis" dispose de sa propre légende, à l'instar de celle de Roland à Roncevaux. Gargantua aurait donné un magistral coup de pied à cet endroit, détachant un bloc de rocher qui aurait été propulsé jusque dans le Beaufortain formant ainsi la célèbre Pierra Menta dont on peut voir les photos dans un précédent article (en lien ici). Le sentier est raide, mais assez facilement gravi grâce à une démarche lente et régulière. Ainsi on couvre les 300 m de dénivelé pour atteindre la piste aux 4 chemins. Cette piste dessert le hameau du Chapet où l'on décide de faire un bref détour pour admirer quelques chalets d'alpage au bois rougi et patiné par le temps, en balcon au dessus d'un magnifique paysage du Val d'Arly. De retour aux 4 chemins le sentier grimpe à nouveau, balisé par des perche violettes pour matérialiser un circuit de raquettes. Le parcours s'effectue surtout en forêt mais on peut voir par endroits quelques sommets comme la Croix Cartier, le Charvin, la Mandallaz, l'Etale, ou encore la Pointe Percée ou le Grand Croise Baulet.

Nous arrêtons notre progression à 1725 m, regrettant de ne pas avoir le temps d'accéder à l'arête, 150 m plus haut, qui nous aurait ouvert une belle perspective sur le massif du Mont-Blanc. Il faut donc redescendre tout en profitant au maximum de quelques passages en hors piste dans une neige agréable et douce par endroits. Aux 4 chemins nous suivons la piste du Plan que nous quittons au Roc du Charbonnier à 1280 m. Il devait y avoir là, au dessus du roc, une plateforme où l'on fabriquait le charbon de bois. Un sentier qui part sur la gauche le contourne par en dessous et rejoint notre point de départ à la Giettaz. D'aucuns avaient tenté de nous dissuader d'emprunter ce passage qu'ils jugeaient très dangereux. Une coulée de neige avait en effet recouvert le sentier, obligeant à franchir une dizaines de mètres de plan incliné. Quelques coups de pelle plus tard et la trace dans une neige compacte était rétablie et le passage sécurisé pour le plus grand plaisir des participants.

Vers la tête du Torraz (ADAPAR)Vers la tête du Torraz (ADAPAR)Vers la tête du Torraz (ADAPAR)
En arrivant au Chapet, une vue sur les Aravis et le Val d'Arly.

En arrivant au Chapet, une vue sur les Aravis et le Val d'Arly.

Les chalets du Chapet.Les chalets du Chapet.Les chalets du Chapet.

Les chalets du Chapet.

Au hasard de la progression, un poste de nourrissage, le Grand Croise Baulet et l'arrivée à la clairière à 1725m.Au hasard de la progression, un poste de nourrissage, le Grand Croise Baulet et l'arrivée à la clairière à 1725m.Au hasard de la progression, un poste de nourrissage, le Grand Croise Baulet et l'arrivée à la clairière à 1725m.

Au hasard de la progression, un poste de nourrissage, le Grand Croise Baulet et l'arrivée à la clairière à 1725m.

Le Charvin et la pointe de la Mandallaz.

Le Charvin et la pointe de la Mandallaz.

Retour vers La Giettaz avec un peu d'entr'aide et l'on retrouve en arrière plan le col des Aravis.Retour vers La Giettaz avec un peu d'entr'aide et l'on retrouve en arrière plan le col des Aravis.Retour vers La Giettaz avec un peu d'entr'aide et l'on retrouve en arrière plan le col des Aravis.

Retour vers La Giettaz avec un peu d'entr'aide et l'on retrouve en arrière plan le col des Aravis.

Commenter cet article