Le pic Saint Michel et le roc Cornafion (Adapar)

Publié le par Roger

Sous le roc Cornafion.
Sous le roc Cornafion.

A Lans en Vercors une route s'élève vers l'ouest jusqu'au stade de neige et le parking de la Sierre, vers 1400 m. Dans la verdure un large sentier part plein sud, d'abord tranquille puis plus soutenu. A 1650 m il s'oriente vers l'ouest et grimpe dans la caillasse, les lapiaz et une végétation plus rase. On aperçoit à droite la crête découpée qui mène au roc Cornafion, et devant, un sommet arrondi, débonnaire, surmonté d'une croix que l'on identifie comme le pic St Michel, bien que sa pointe nous paraisse passablement émoussée. La pente est désormais raide avant de déboucher sur la crête. On comprend mieux alors qu'il s'agit d'un pic quand on découvre les falaises du versant est. Du sommet, à 1966 m, la vue porte loin sur Grenoble, le massif de la Chartreuse, Moucherotte et ses rochers escarpés, la vallée de Villard de Lans et de Lans en Vercors.

On descend alors, face au mont Aiguille, vers le col de l'Arc (1736 m) en direction de la crête des Crocs et des rochers de l'Ours que domine le roc Cornafion. Une sente étroite, le balcon est, s'étire vers le sud en dessous de la barre rocheuse, en direction du col Vert que nous renonçons finalement à rejoindre. Le temps manque en effet pour faire le tour du massif et les descentes et remontées escarpées sont également dissuasives pour un groupe important. A mi-chemin vers ce col nous grimpons à droite vers la crête en suivant plus ou moins une espèce de sentier très peu visible, raide, mais sans véritable crainte de dévisser car la roche ou la végétation retiennent bien les pas. Le groupe que j'accompagne (pas le plus performant) y parvient finalement, damant le pion à celui qui est censé être le plus à l'aise. La récompense au sommet est une belle vue sur le roc Cornafion que nous n'avons pas le temps d'escalader et les vallées de part et d'autre. On peut voir aussi en face une forêt qui a la forme d'un aigle impérial que la coutume attribue à l'armée napoléonienne. Une prairie alpine constitue un cadre idéal pour un pique-nique bien mérité.

Malgré quelques craintes initiales, la descente s'effectue sans problème car des traces de sentiers sont plus nettement visibles. On retrouve ainsi le col de l'Arc que l'on redescend vers l'ouest. En cours de descente le GR91 nous ramène en traversant quelques sous-bois jusqu'à l'auberge des Allières puis à un parking où nous retrouvons les cars.

Un taurillon égaré, de la verdure à volonté et la première apparition du roc Cornafion.Un taurillon égaré, de la verdure à volonté et la première apparition du roc Cornafion.Un taurillon égaré, de la verdure à volonté et la première apparition du roc Cornafion.

Un taurillon égaré, de la verdure à volonté et la première apparition du roc Cornafion.

Dans les lapiaz pour une montée assez rude vers le pic St Michel.Dans les lapiaz pour une montée assez rude vers le pic St Michel.Dans les lapiaz pour une montée assez rude vers le pic St Michel.

Dans les lapiaz pour une montée assez rude vers le pic St Michel.

Depuis la crête, Grenoble et la falaise de Moucherotte. Une croix au sommet du Pic St Michel.Depuis la crête, Grenoble et la falaise de Moucherotte. Une croix au sommet du Pic St Michel.Depuis la crête, Grenoble et la falaise de Moucherotte. Une croix au sommet du Pic St Michel.

Depuis la crête, Grenoble et la falaise de Moucherotte. Une croix au sommet du Pic St Michel.

Un panorama depuis le Pic St Michel.

Un panorama depuis le Pic St Michel.

La descente vers le col de l'Arc.La descente vers le col de l'Arc.La descente vers le col de l'Arc.

La descente vers le col de l'Arc.

Sur le balcon est.Sur le balcon est.Sur le balcon est.

Sur le balcon est.

Entre des rochers aux formes étranges, une anémone et une gentiane.Entre des rochers aux formes étranges, une anémone et une gentiane.Entre des rochers aux formes étranges, une anémone et une gentiane.

Entre des rochers aux formes étranges, une anémone et une gentiane.

Plus loin, le sentier passe par un trou du rocher.Plus loin, le sentier passe par un trou du rocher.Plus loin, le sentier passe par un trou du rocher.

Plus loin, le sentier passe par un trou du rocher.

La crête sous le roc Cornafion et le retour vers le col de l'Arc.La crête sous le roc Cornafion et le retour vers le col de l'Arc.La crête sous le roc Cornafion et le retour vers le col de l'Arc.

La crête sous le roc Cornafion et le retour vers le col de l'Arc.

Depuis la crête un panorama sur la vallée de Villard-de-Lans.

Depuis la crête un panorama sur la vallée de Villard-de-Lans.

Publié dans Randos estivales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article