L'Aiguille des Calvaires (Adapar).

Publié le par Roger

L'Aiguille des Calvaires (Adapar).

Cette randonnée trouve son point de départ à environ 2 Km sous le col des Aravis (vers 1380 m) en direction de la Clusaz. Un petit parking dessert aussi la via ferrata Yves Pollet -Villard que nous avons l'habitude de pratiquer (voir l'article). Dès notre arrivée nous avons à régler un différend avec un moniteur de via ferrata peu conciliant et irascible lors de la dépose du groupe par le car. Le GR de pays Tournette/Aravis nous emmène ensuite tranquillement en sous-bois jusqu'au chalet de Crevetout. Nous le quittons alors par la droite pour emprunter un raidillon qui va rejoindre la Combe de Borderan couverte de prairies en fleurs et de rochers. Nous pouvons y apercevoir des chamois qui nous regardent placidement. Nous passons beaucoup de temps à les observer. Vers le haut de la combe, non loin de la grotte de l'Eglise des Fées, le sentier s'élève à gauche, franchit une faille dans un pierrier et débouche dans le domaine skiable au niveau de l'arrivée du télésiège de l'Aiguille. En face de nous, deux sommets. Lors de la reconnaissance du parcours nous avions d'abord opté pour celui de droite, assez escarpé et qui semblait plus haut. Ce n'était pas le bon, aussi nous étions redescendus pour aborder cette fois l'aiguille des calvaires (ou Aiguille Verte) qui culmine à 2322 m. Deux croix et deux oratoires nous renseignent enfin sur le nom donné à ce sommet. La vue est saisissante, tant sur la Clusaz que sur les massifs environnants (le Bargy, la Pointe Percée, les hauteurs qui dominent la vallée des Confins, la porte des Aravis (photo ci-dessus), l'Etale, et bien d'autres encore). Un petit vent bien agréable limite les effets de la chaleur.

Pour la descente nous rejoignons le crêt du Loup où arrivent télésièges et téléskis. De là un petit sentier serpente dans la prairie vers le crêt du Merle. Au dessus de la gare de télésiège du Bossonnet nous retrouvons le GR de pays qui remonte un peu en direction de Crevetout et redescend vers notre point de départ.

Une vue sur le Merdassier et l'Etale au départ et un sentier qui s'enfonce dans la forêt jusqu'au chalet de Crevetout.Une vue sur le Merdassier et l'Etale au départ et un sentier qui s'enfonce dans la forêt jusqu'au chalet de Crevetout.Une vue sur le Merdassier et l'Etale au départ et un sentier qui s'enfonce dans la forêt jusqu'au chalet de Crevetout.

Une vue sur le Merdassier et l'Etale au départ et un sentier qui s'enfonce dans la forêt jusqu'au chalet de Crevetout.

La Combe de Borderan, une prairie parsemée de fleurs et de rochers. Une partie de la falaise s'est détachée. Le long d'un éboulis, la grotte de l'Eglise aux Fées.La Combe de Borderan, une prairie parsemée de fleurs et de rochers. Une partie de la falaise s'est détachée. Le long d'un éboulis, la grotte de l'Eglise aux Fées.La Combe de Borderan, une prairie parsemée de fleurs et de rochers. Une partie de la falaise s'est détachée. Le long d'un éboulis, la grotte de l'Eglise aux Fées.
La Combe de Borderan, une prairie parsemée de fleurs et de rochers. Une partie de la falaise s'est détachée. Le long d'un éboulis, la grotte de l'Eglise aux Fées.La Combe de Borderan, une prairie parsemée de fleurs et de rochers. Une partie de la falaise s'est détachée. Le long d'un éboulis, la grotte de l'Eglise aux Fées.La Combe de Borderan, une prairie parsemée de fleurs et de rochers. Une partie de la falaise s'est détachée. Le long d'un éboulis, la grotte de l'Eglise aux Fées.

La Combe de Borderan, une prairie parsemée de fleurs et de rochers. Une partie de la falaise s'est détachée. Le long d'un éboulis, la grotte de l'Eglise aux Fées.

Un univers peuplé de chamois et de marmottes peu farouches.Un univers peuplé de chamois et de marmottes peu farouches.Un univers peuplé de chamois et de marmottes peu farouches.

Un univers peuplé de chamois et de marmottes peu farouches.

Derrière nous la combe de Borderan et la Tournette au fond. Des strates de la paroi se sont détachées en larges plaques. Un passage dans un pierrier permet de franchir la barre rocheuse pour accéder au domaine skiable.Derrière nous la combe de Borderan et la Tournette au fond. Des strates de la paroi se sont détachées en larges plaques. Un passage dans un pierrier permet de franchir la barre rocheuse pour accéder au domaine skiable.Derrière nous la combe de Borderan et la Tournette au fond. Des strates de la paroi se sont détachées en larges plaques. Un passage dans un pierrier permet de franchir la barre rocheuse pour accéder au domaine skiable.

Derrière nous la combe de Borderan et la Tournette au fond. Des strates de la paroi se sont détachées en larges plaques. Un passage dans un pierrier permet de franchir la barre rocheuse pour accéder au domaine skiable.

Un mouton observe en rigolant l'arrivée des randonneurs qui découvrent un sommet proche de l'aiguille des Calvaires.Un mouton observe en rigolant l'arrivée des randonneurs qui découvrent un sommet proche de l'aiguille des Calvaires.Un mouton observe en rigolant l'arrivée des randonneurs qui découvrent un sommet proche de l'aiguille des Calvaires.

Un mouton observe en rigolant l'arrivée des randonneurs qui découvrent un sommet proche de l'aiguille des Calvaires.

L'Aiguille des Calvaires, un piton rocheux surmonté de croix et d'oratoires. Par la Porte des Aravis on peut apervevoir le Mont Blanc.L'Aiguille des Calvaires, un piton rocheux surmonté de croix et d'oratoires. Par la Porte des Aravis on peut apervevoir le Mont Blanc.L'Aiguille des Calvaires, un piton rocheux surmonté de croix et d'oratoires. Par la Porte des Aravis on peut apervevoir le Mont Blanc.

L'Aiguille des Calvaires, un piton rocheux surmonté de croix et d'oratoires. Par la Porte des Aravis on peut apervevoir le Mont Blanc.

D'en haut Jean-Pierre admire un panorama qui lui est familier et cher.
D'en haut Jean-Pierre admire un panorama qui lui est familier et cher.

D'en haut Jean-Pierre admire un panorama qui lui est familier et cher.

Il est temps de redescendre pour un univers plus mécanisé.Il est temps de redescendre pour un univers plus mécanisé.Il est temps de redescendre pour un univers plus mécanisé.

Il est temps de redescendre pour un univers plus mécanisé.

Le Crêt du Loup domine La Clusaz. Plus loin, le plateau de Beauregard puis les hauteurs du Parmelan.

Le Crêt du Loup domine La Clusaz. Plus loin, le plateau de Beauregard puis les hauteurs du Parmelan.

Publié dans Randos estivales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article