Le Grand Mont (Adapar)

Publié le par Roger

Au sommet du Grand-Mont.
Au sommet du Grand-Mont.

Le car nous dépose au barrage de Saint Guérin, au dessus de Beaufort-Arêches, à 1576m. Ce personnage, qui a vécu entre le 11ème et le 12ème siècle, est vénéré comme le protecteur des troupeaux, ce qui est logique dans ce secteur du Beaufortain. Nous empruntons la rive est de la retenue car l'autre est interdite en raison d'un risque de chutes de pierres. Au bout du lac, une passerelle métallique construite depuis peu, permet de rejoindre l'autre rive. A gauche un premier chemin conduit au col de la Louze, un second nous oriente vers les Rognoux. Après une courte prairie débute une longue traversée de la forêt qui débouche sur les alpages où paissent des troupeaux de Tarines et d'Abondance dont le lait est utilisé pour la fabrication de la tome et du Beaufort. Le sentier passe derrière le Grand Rognoux pour arriver au col de la Forclaz (2374m) où nous étions allés l'an dernier en empruntant un autre itinéraire (voir l'article). Dès lors, c'en est fini de la prairie. Le paysage devient totalement minéral avec de nombreux passages dans les rochers et les pierriers. Des cairns indiquent plus ou moins nettement par où on peut passer. Cà et là de petits plans d'eau reflètent le Mont-Blanc dont la vue nous accompagne pendant toute cette longue progression contraignante pour les cuisses et les mollets. Le Grand Mont apparaît enfin, au bout de quatre heures, avec sa croix sommitale (2633m). Il offre une vue très large (Grand Arc, Albertville, Aravis, Mont Blanc, Vanoise, Courchevel, glacier de l'Etendard...)

Le repas est agrémenté d'un délicieux farçon savoyard sucré aux pommes de terre concocté par Denise, du chocolat, des litres de café et la comparaison de diverses recettes de génépi.

La descente est toujours aussi longue et difficile parmi les éboulis, jusqu'au col de la Louze (2119m). Le nom de ce col viendrait des "lauzes", ces pierres schisteuses utilisées pour les toitures. Un temps d'arrêt pour observer une chèvre et un bouc qui posent pour les photographes et la descente reprend par un sentier qui serpente dans la combe le long du lit de la Louze jusqu'au lac de Saint Guérin. Toujours longue cette portion est cependant moins difficile car herbeuse ou terreuse, parfois aussi boueuse.

Saint Guérin et le lac au petit matin.Saint Guérin et le lac au petit matin.Saint Guérin et le lac au petit matin.

Saint Guérin et le lac au petit matin.

La passerelle du bout du lac, la montée dans la prairie et une Abondance aux Rognoux.La passerelle du bout du lac, la montée dans la prairie et une Abondance aux Rognoux.La passerelle du bout du lac, la montée dans la prairie et une Abondance aux Rognoux.

La passerelle du bout du lac, la montée dans la prairie et une Abondance aux Rognoux.

En haut de l'alpage apparaît le Grand Mont. En bas le lac Cornu.En haut de l'alpage apparaît le Grand Mont. En bas le lac Cornu.En haut de l'alpage apparaît le Grand Mont. En bas le lac Cornu.

En haut de l'alpage apparaît le Grand Mont. En bas le lac Cornu.

A gauche, le Mont-Blanc et la brèche de Prarozan.

A gauche, le Mont-Blanc et la brèche de Prarozan.

Une progression difficile dans un univers minéral.Une progression difficile dans un univers minéral.Une progression difficile dans un univers minéral.

Une progression difficile dans un univers minéral.

Le Grand Mont. Une vue sur le Crêt du Rey.Le Grand Mont. Une vue sur le Crêt du Rey.Le Grand Mont. Une vue sur le Crêt du Rey.

Le Grand Mont. Une vue sur le Crêt du Rey.

Dans la descente vers le col de la Louze. Les lacs de la Tempête et, là bas sur la crête, un chamoisDans la descente vers le col de la Louze. Les lacs de la Tempête et, là bas sur la crête, un chamoisDans la descente vers le col de la Louze. Les lacs de la Tempête et, là bas sur la crête, un chamois

Dans la descente vers le col de la Louze. Les lacs de la Tempête et, là bas sur la crête, un chamois

Les caprins prennent la pose au col de la Louze. Le retour vers le lac de Saint Guérin.Les caprins prennent la pose au col de la Louze. Le retour vers le lac de Saint Guérin.Les caprins prennent la pose au col de la Louze. Le retour vers le lac de Saint Guérin.

Les caprins prennent la pose au col de la Louze. Le retour vers le lac de Saint Guérin.

Publié dans Randos estivales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article