Les lacs Jovet.

Publié le par Roger

Les lacs Jovet.

C'est une rando peu conventionnelle. D'habitude en montagne on commence par monter et ensuite on redescend, soit par le même chemin, soit en faisant une boucle. Cette fois nous partons du col du Joly, au dessus de Hauteluce, à 1999m et nous redescendons vers l'est. Une première piste nous amène au Signal, gare d'arrivée des remontées mécaniques depuis les Contamines. Une seconde, caillouteuse, pénible, va jusqu'à Buche Croisée et en bas du télésiège des Gentianes. On aurait pu l'éviter en passant par les chalets de Roselette d'où un sentier rejoignait le même endroit. De là un chemin plus agréable descend en forêt au refuge de Nant Borrant, à 1459m. Nous y retrouvons le GR5 du tour du Mont-Blanc, une autre piste, moins désagréable que la précédente, qui s'élève vers le sud, en marge du torrent pour rejoindre le refuge de la Balme, à 1706m. Un peu plus haut un sentier assez raide monte jusqu'au plan Jovet, à 1920m, face au col et au rocher du Bonhomme. Au barrage un sentier à gauche va contourner les monts Jovet, en longeant par la droite le torrent déversoir des lacs pour parvenir au premier plan d'eau à 2174m. En suivant le sentier par l'ouest on va s'élever vers le second lac, plus petit, à 2194m, sous le Mont Tondu et les Têtes de Bellaval.

Pour la descente nous empruntons un sentier assez raide sur la rive droite du déversoir. Juste en contrebas du Plan Jovet, à la hauteur d'un pylône, démarre le GR de pays du tour du Beaufortain. Nous le suivons malgré une pancarte indiquant un risque éventuel de chute de pierres. Il passe sous les Roches Franches, la Tête de la Cicle, le col de la Fenêtre. Assez agréable jusqu'aux chalets des Prés où il descend, il devient ensuite franchement fatigant avec une succession de montées et de descentes et la traversée d'un long pierrier. Un défaut de signalisation nous fait manquer le lac de Roselette et nous arrivons juste au dessus du Signal. En suivant un vague passage le long d'un téleski on parvient enfin à ce petit lac qu'il suffit de contourner pour voir le Mont-Blanc s'y mirer. De retour à la piste, après avoir "bouffé" la poussière d'un 4X4 dont le conducteur indélicat roulait trop vite, nous retrouvons le petit sentier qui arrive au col du Joly.

En conclusion, il s'agit d'une longue randonnée qui offre des paysages magnifiques mais qui implique une bonne forme physique et mentale.

Une descente de chalet en chalet, sous l'aiguille de Roselette, à Buche Croisée, au refuge du Nant Borrant.Une descente de chalet en chalet, sous l'aiguille de Roselette, à Buche Croisée, au refuge du Nant Borrant.Une descente de chalet en chalet, sous l'aiguille de Roselette, à Buche Croisée, au refuge du Nant Borrant.

Une descente de chalet en chalet, sous l'aiguille de Roselette, à Buche Croisée, au refuge du Nant Borrant.

En remontant le GR5, une fontaine rafraîchissante et le refuge de la Balme.En remontant le GR5, une fontaine rafraîchissante et le refuge de la Balme.En remontant le GR5, une fontaine rafraîchissante et le refuge de la Balme.

En remontant le GR5, une fontaine rafraîchissante et le refuge de la Balme.

La vallée vers les Contamines. Un âne rétif sur le chemin qui longe le torrent vers les lacs.La vallée vers les Contamines. Un âne rétif sur le chemin qui longe le torrent vers les lacs.La vallée vers les Contamines. Un âne rétif sur le chemin qui longe le torrent vers les lacs.

La vallée vers les Contamines. Un âne rétif sur le chemin qui longe le torrent vers les lacs.

Le lac inférieur sous le mont Tondu et la cabane au bord du lac.Le lac inférieur sous le mont Tondu et la cabane au bord du lac.Le lac inférieur sous le mont Tondu et la cabane au bord du lac.

Le lac inférieur sous le mont Tondu et la cabane au bord du lac.

Le torrent déversoir et le lac supérieur sous le mont Jovet. Un passage de glaciéristes près du lac.Le torrent déversoir et le lac supérieur sous le mont Jovet. Un passage de glaciéristes près du lac.Le torrent déversoir et le lac supérieur sous le mont Jovet. Un passage de glaciéristes près du lac.

Le torrent déversoir et le lac supérieur sous le mont Jovet. Un passage de glaciéristes près du lac.

De retour au lac inférieur.

De retour au lac inférieur.

D'en haut le panorama depuis le col du Bonhomme jusqu'au col du Joly.

D'en haut le panorama depuis le col du Bonhomme jusqu'au col du Joly.

Le retour au plan Jovet par la rive droite du torrent.Le retour au plan Jovet par la rive droite du torrent.Le retour au plan Jovet par la rive droite du torrent.

Le retour au plan Jovet par la rive droite du torrent.

Depuis le GRP du Beaufortain, les aiguilles de la Pennaz, une gouille et une vue sur le Mont-Blanc.Depuis le GRP du Beaufortain, les aiguilles de la Pennaz, une gouille et une vue sur le Mont-Blanc.Depuis le GRP du Beaufortain, les aiguilles de la Pennaz, une gouille et une vue sur le Mont-Blanc.

Depuis le GRP du Beaufortain, les aiguilles de la Pennaz, une gouille et une vue sur le Mont-Blanc.

Le col et la tête de la Cicle. Le Mont-Blanc se reflète dans les eaux du lac de Roselette que survole une libellule.Le col et la tête de la Cicle. Le Mont-Blanc se reflète dans les eaux du lac de Roselette que survole une libellule.Le col et la tête de la Cicle. Le Mont-Blanc se reflète dans les eaux du lac de Roselette que survole une libellule.

Le col et la tête de la Cicle. Le Mont-Blanc se reflète dans les eaux du lac de Roselette que survole une libellule.

Publié dans Randos estivales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article