Le col de la Vanoise (Adapar).

Publié le par Roger

Le col de la Vanoise (Adapar).

Le col de la Vanoise, qui relie la Maurienne et la Tarentaise à 2517 m d'altitude, a, de tous temps, constitué un lieu de passage et de commerce très fréquenté, en particulier pour acheminer le sel ou le fromage. Devenu un site touristique, il attire randonneurs et alpinistes, ce qui a entraîné la construction d'un refuge dès 1878.

Au petit matin frisquet (2°) le car nous dépose à Pralognan la Vanoise, au parking des Fontanettes, à 1650 mètres. A droite du télésiège du Génépi, on suit une piste puis, vers l'est, un sentier qui remonte une combe caillouteuse entre le Moriond et les aiguilles de l'Arcelin. De vagues traces de neige jalonnent le parcours. Au fur et à mesure de la progression la couche s'épaissit. Cà et là, des troupeaux de bouquetins et quelques chamois isolés nous observent paisiblement, nous laissant le temps de les admirer lorsque leurs formes se détachent sur le ciel bleu. Le sentier est de moins en moins visible. Heureusement un randonneur est passé par là avant nous, laissant des traces fraîches dans la neige. A 2460 mètres, sous l'aiguille de la Vanoise, on rejoint la cuvette de l'ancien lac des Assiettes que l'on traverse en suivant une rangée de cairns. Après avoir gravi la rive opposée on découvre les bâtiments du refuge de la Vanoise, dominés par la Grande Casse (le mont le plus élevé de la Vanoise) dont le glacier se réduit au fil des années. Notre périple se poursuit vers le sud-est jusqu'au lac Rond où se reflètent les sommets environnants. Après le déjeuner nous en faisons le tour pour apercevoir celui du col de la Vanoise, avant de remonter vers le refuge. Chemin faisant quelques marmottes font une brève apparition.

La descente s'effectue par le GR 55 sur la piste qui passe au dessus du lac Long et contourne l'aiguille de la Vanoise. A 2366 mètres on traverse le lac des Vaches. Derrière nous s'élève la Grande Casse, tandis que devant on aperçoit le sommet du Bochor. Après le pont du Chanton la piste cède peu à peu la place à un chemin bordé de murets de pierres soigneusement restaurés, vestiges de l'ancienne voie commerciale, jusqu'au refuge des Barmettes, à 2010 m. C'est aussi le point d'arrivée du télésiège du Génépi. Il reste alors 360 mètres à descendre, soit sur l'herbe qui recouvre la piste de ski, soit le long du sentier qui la borde en sous-bois.

En bref, une belle randonnée de fin d'été avec la magie de paysages enneigés.

Le sentier suit la combe le long du ruisseau de l'Arcelin.Le sentier suit la combe le long du ruisseau de l'Arcelin.Le sentier suit la combe le long du ruisseau de l'Arcelin.

Le sentier suit la combe le long du ruisseau de l'Arcelin.

Des bouquetins nous observent.Des bouquetins nous observent.Des bouquetins nous observent.

Des bouquetins nous observent.

La progression dans la neige.La progression dans la neige.La progression dans la neige.

La progression dans la neige.

Le lac des Assiettes, sous la Grande Casse et, après une dernière grimpée, le refuge de la Vanoise.Le lac des Assiettes, sous la Grande Casse et, après une dernière grimpée, le refuge de la Vanoise.Le lac des Assiettes, sous la Grande Casse et, après une dernière grimpée, le refuge de la Vanoise.

Le lac des Assiettes, sous la Grande Casse et, après une dernière grimpée, le refuge de la Vanoise.

Le lac Rond où se reflètent les sommets et, plus bas, le lac du col de la Vanoise avec les premières traces de gel.Le lac Rond où se reflètent les sommets et, plus bas, le lac du col de la Vanoise avec les premières traces de gel.Le lac Rond où se reflètent les sommets et, plus bas, le lac du col de la Vanoise avec les premières traces de gel.

Le lac Rond où se reflètent les sommets et, plus bas, le lac du col de la Vanoise avec les premières traces de gel.

Le lac Long, et la descente s'amorce.Le lac Long, et la descente s'amorce.Le lac Long, et la descente s'amorce.

Le lac Long, et la descente s'amorce.

Le lac des Vaches, vers l'aval, puis vers l'amont.Le lac des Vaches, vers l'aval, puis vers l'amont.Le lac des Vaches, vers l'aval, puis vers l'amont.

Le lac des Vaches, vers l'aval, puis vers l'amont.

La traversée du lac et la descente le long du torrent jusqu'en haut de la station.La traversée du lac et la descente le long du torrent jusqu'en haut de la station.La traversée du lac et la descente le long du torrent jusqu'en haut de la station.

La traversée du lac et la descente le long du torrent jusqu'en haut de la station.

Sous l'aiguille de la Vanoise un sentier bordé d'un muret débouche sur le refuge des Barmettes.Sous l'aiguille de la Vanoise un sentier bordé d'un muret débouche sur le refuge des Barmettes.Sous l'aiguille de la Vanoise un sentier bordé d'un muret débouche sur le refuge des Barmettes.

Sous l'aiguille de la Vanoise un sentier bordé d'un muret débouche sur le refuge des Barmettes.

Publié dans Randos estivales

Commenter cet article