Le rocher de la Chaux.

Publié le par Roger

Le rocher de la Chaux.

En Haute Savoie, à Saint Jean d'Aulps, entre Morzine et Thonon les Bains, s'élève le rocher de la Chaux qui a plus ou moins la forme d'une tête d'éléphant. De là vient le nom des deux via ferrata récemment mises en service sur ses flancs : l'oeil et la tête de l'éléphant. Depuis le parking du cimetière et de l'abbaye un sentier assez raide mène au pied de l'impressionnante falaise, point de départ des deux via ferrata. La première, l'oeil de l'éléphant, est annoncée comme extrêmement difficile (ED). Nous commençons par elle. Très vite, après une verticale assez aérienne sur une roche de couleur rouge et ocre, on est confronté vers la gauche à un passage déversant qui va franchir un surplomb en le contournant. Le nom des passages est évocateur : "la traversée du doute", "le mur des lamentations". Certes c'est un peu tire-bras et à déconseiller à des débutants mais largement à la porté de ferratistes confirmés. De plus, la ferraille (barreaux, poignées, queues de cochon...) y est très abondante, parfois trop. La progression se poursuit au dessus du vide (du gaz). On franchit des ressauts, on opère des traversées, on se confronte à quelques dévers pour finalement aboutir au sommet en une petite heure en prenant le temps de dégainer l'appareil photo. A ce moment là une "Marseillaise" retentit depuis St Jean d'Aulps. Est-ce pour saluer notre exploit ? Grosse déception...nous avions oublié qu'on était le 11 Novembre. Le sentier de retour grimpe encore un peu puis plonge dans la pente. Des cables facilitent la descente. On parvient ainsi dans une combe boisée. Le chemin est vraiment raide et recouvert d'un tapis de feuilles de hêtre masquant pierres et racines. Cela nécessite beaucoup d'attention pour éviter les glissades ou les chutes.

Nous rejoignons ensuite le pied de la falaise et, après un casse-croûte, nous entamons la montée de la tête de l'éléphant. Classée D+, on y trouve une succession de murs verticaux à franchir et une petite poutre, le Pont de St Guérin. Comme pour la via précédente il y a beaucoup de gaz mais l'ensemble ne présente pas vraiment de difficultés et nous le bouclons en 35 minutes.

En bref, le site est très agréable et intéressant, aérien à souhait. Il vaut le déplacement. Par contre on peut regretter une surcotation des deux vias. Cela peut s'avérer dangereux pour des personnes pouvant penser qu'elles peuvent ensuite s'engager sans crainte sur les vrais parcours côtés ED (La Grotte à Carret, le Grand Dièdre, les Grosses Pierres, par exemple) qui ne sont pas à la portée de tout le monde.

L'oeil de l'éléphant : un premier mur et le passage déversant sous le surplomb.L'oeil de l'éléphant : un premier mur et le passage déversant sous le surplomb.L'oeil de l'éléphant : un premier mur et le passage déversant sous le surplomb.

L'oeil de l'éléphant : un premier mur et le passage déversant sous le surplomb.

Dès le départ il y a beaucoup de gaz.Dès le départ il y a beaucoup de gaz.Dès le départ il y a beaucoup de gaz.

Dès le départ il y a beaucoup de gaz.

Vers le passage de l'oeil de l'éléphant.Vers le passage de l'oeil de l'éléphant.Vers le passage de l'oeil de l'éléphant.

Vers le passage de l'oeil de l'éléphant.

Un peu d'humour avant de déboucher au sommet.Un peu d'humour avant de déboucher au sommet.Un peu d'humour avant de déboucher au sommet.

Un peu d'humour avant de déboucher au sommet.

Au départ de la tête de l'éléphant, c'est toujours très aérien.Au départ de la tête de l'éléphant, c'est toujours très aérien.Au départ de la tête de l'éléphant, c'est toujours très aérien.

Au départ de la tête de l'éléphant, c'est toujours très aérien.

Le franchissement de quelques verticales.Le franchissement de quelques verticales.Le franchissement de quelques verticales.

Le franchissement de quelques verticales.

Le passage de la poutre et une vue sur St Jean d'Aulps et sa vallée.Le passage de la poutre et une vue sur St Jean d'Aulps et sa vallée.Le passage de la poutre et une vue sur St Jean d'Aulps et sa vallée.

Le passage de la poutre et une vue sur St Jean d'Aulps et sa vallée.

Publié dans via ferrata

Commenter cet article