Le Pavillon du Mont Joly (2002 m.)

Publié le par Roger

Le chalet refuge en balcon sur le Mt Blanc.
Le chalet refuge en balcon sur le Mt Blanc.

Difficile de trouver un site pour pratiquer la raquette à neige après une période de radoucissement des températures. Notre choix se porte sur un parcours orienté au NNW, à partir de Megève, en direction du Mont Joly. Nous laissons la voiture au bout du hameau du Planellet où nous trouvons, non sans peine, un recoin pour stationner, à 1330 mètres. Très vite une piste part à gauche, vers l'est. Il fait froid, le sol est gelé et les rares plaques de neige s'avèrent insuffisantes pour chausser les raquettes, jusqu'au chalet de Tornay Bas (1514 m) où nous quittons le chemin pour suivre de vagues traces de skieurs de randonnée, à droite du téléski des Etudiants. La couche de neige n'est pas très épaisse mais suffisante pour l'apprécier. Nous suivons par la droite une clairière au dessus du chalet de l'Outaz, en longeant une forêt dans laquelle le sentier finit par s'élever. Sur la crête on découvre les Aiguilles Croche et le Mont Joly. On débouche enfin sur les pistes désertes où les seules traces sont les nôtres et celles d'animaux de la forêt. En face se dévoilent le Mt Joux et le Mt Blanc. Un sentier quitte la piste pour rejoindre le col du Christ à 1899 m, puis, à droite, le pavillon du Mt Joly. La terrasse accueillante et ensoleillée du chalet permet de se restaurer dans de bonnes conditions.

Pour éviter de revenir sur nos pas le retour s'effectue en gagnant le Mt Joux (1958 m) avec sa fruitière, son refuge et une table d'orientation face au massif du Mt Blanc. Encore une descente jusqu'à la Tante et une remontée au Mt d'Arbois (1833m) et c'est une trace directe vers le Rosay (vers 1600 m) et sa retenue collinaire. Quelques restes de neige permettent de rejoindre à vue le Planellet, raquettes aux pieds, où nous attend une rue boueuse et gelée dans laquelle sont en construction de luxueux chalets.

Peu de neige au Planellet. En face, les pentes de Rochebrune. Plus haut, le chalet de l'Outaz.Peu de neige au Planellet. En face, les pentes de Rochebrune. Plus haut, le chalet de l'Outaz.Peu de neige au Planellet. En face, les pentes de Rochebrune. Plus haut, le chalet de l'Outaz.

Peu de neige au Planellet. En face, les pentes de Rochebrune. Plus haut, le chalet de l'Outaz.

Le sentier longe puis traverse la forêt. Depuis la crête, les aiguilles Croche. Au fond, derrière le mt Joux, le désert de Platée.Le sentier longe puis traverse la forêt. Depuis la crête, les aiguilles Croche. Au fond, derrière le mt Joux, le désert de Platée.Le sentier longe puis traverse la forêt. Depuis la crête, les aiguilles Croche. Au fond, derrière le mt Joux, le désert de Platée.

Le sentier longe puis traverse la forêt. Depuis la crête, les aiguilles Croche. Au fond, derrière le mt Joux, le désert de Platée.

Premières apparitions du mt Blanc et une jolie trace de lièvre.Premières apparitions du mt Blanc et une jolie trace de lièvre.Premières apparitions du mt Blanc et une jolie trace de lièvre.

Premières apparitions du mt Blanc et une jolie trace de lièvre.

Depuis le chalet de Joux, le mt Joly et le chemin qui mène au col du Christ face au mt Blanc.Depuis le chalet de Joux, le mt Joly et le chemin qui mène au col du Christ face au mt Blanc.Depuis le chalet de Joux, le mt Joly et le chemin qui mène au col du Christ face au mt Blanc.

Depuis le chalet de Joux, le mt Joly et le chemin qui mène au col du Christ face au mt Blanc.

Au pavillon du mt Joly. La barrière qui délimite la piste forme un damier original. Au loin, l'aiguille du Midi.Au pavillon du mt Joly. La barrière qui délimite la piste forme un damier original. Au loin, l'aiguille du Midi.Au pavillon du mt Joly. La barrière qui délimite la piste forme un damier original. Au loin, l'aiguille du Midi.

Au pavillon du mt Joly. La barrière qui délimite la piste forme un damier original. Au loin, l'aiguille du Midi.

Au mt Joux, le chalet et la fruitière. La table d'orientation et un drôle de bonhomme de glace qui chevauche un enneigeur.Au mt Joux, le chalet et la fruitière. La table d'orientation et un drôle de bonhomme de glace qui chevauche un enneigeur.Au mt Joux, le chalet et la fruitière. La table d'orientation et un drôle de bonhomme de glace qui chevauche un enneigeur.

Au mt Joux, le chalet et la fruitière. La table d'orientation et un drôle de bonhomme de glace qui chevauche un enneigeur.

Des traces sur la piste vers le mt d'Arbois et le chalet du Freddy.Des traces sur la piste vers le mt d'Arbois et le chalet du Freddy.Des traces sur la piste vers le mt d'Arbois et le chalet du Freddy.

Des traces sur la piste vers le mt d'Arbois et le chalet du Freddy.

Le mt Joly derrière le mt Joux. Dans la descente vers le Rosay.Le mt Joly derrière le mt Joux. Dans la descente vers le Rosay.Le mt Joly derrière le mt Joux. Dans la descente vers le Rosay.

Le mt Joly derrière le mt Joux. Dans la descente vers le Rosay.

Sous le mt d'Arbois. La colline régulière formée par l'enneigeur.Sous le mt d'Arbois. La colline régulière formée par l'enneigeur.Sous le mt d'Arbois. La colline régulière formée par l'enneigeur.

Sous le mt d'Arbois. La colline régulière formée par l'enneigeur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article