Regards sur le Cambodge.

Publié le par Roger

Un des visages géants au temple du Bayon.
Un des visages géants au temple du Bayon.

Printemps 2012. Ce serait dommage d'aller au Vietnam sans faire un détour par le Cambodge. C'est un pays pauvre mais qui possède un patrimoine historique et architectural d'une grande richesse comme en témoigne le site d'Angkor avec ses nombreux temples construits entre le VIème et le XIIIème siècle. C'est un pays qui a souffert dans les années 70 de la dictature violente du régime Khmer Rouge avec son lot de tortures, d'exécutions sommaires, voire de massacres dont le souvenir est encore très sensible dans la population.

Depuis Chau Doc, au sud Vietnam, on traverse la frontière cambodgienne en prenant son mal en patience pour échapper à un douanier cupide qui tente par tous les moyens de taxer les voyageurs de quelques dollars. On peut alors se diriger vers le nord et Phnom Penh, la capitale. Le nom de cette ville vient de Madame Penh qui, un jour, a découvert dans le creux d'un arbre quatre statues en bronze de Bouddha. Une colline a été élevée, surmontée d'un sanctuaire destiné à abriter ces trouvailles, le wat Phnom.

Après quelques visites incontournables comme le musée national, le palais royal ou le musée du génocide; le voyage se poursuit vers le nord et la ville de Siem Réap, à proximité des temples d'Angkor.

Sur la route de Phnom Penh, des transports de marchandises et de passagers.Sur la route de Phnom Penh, des transports de marchandises et de passagers.Sur la route de Phnom Penh, des transports de marchandises et de passagers.

Sur la route de Phnom Penh, des transports de marchandises et de passagers.

Des fresques de la pagode de Phnom Chisor.Des fresques de la pagode de Phnom Chisor.Des fresques de la pagode de Phnom Chisor.

Des fresques de la pagode de Phnom Chisor.

Au pied de la pagode la plus récente, des fillettes vendent de menus objets. Près du Mékong, le bestiaire du zodiaque Khmer.Au pied de la pagode la plus récente, des fillettes vendent de menus objets. Près du Mékong, le bestiaire du zodiaque Khmer.Au pied de la pagode la plus récente, des fillettes vendent de menus objets. Près du Mékong, le bestiaire du zodiaque Khmer.

Au pied de la pagode la plus récente, des fillettes vendent de menus objets. Près du Mékong, le bestiaire du zodiaque Khmer.

Le Wat Phnom. Dans le parc un Naga tressé en bambous (serpent mythique à 7 têtes) est en construction pour les fêtes du nouvel an. Dans le temple, une représentation de Madame Penh.Le Wat Phnom. Dans le parc un Naga tressé en bambous (serpent mythique à 7 têtes) est en construction pour les fêtes du nouvel an. Dans le temple, une représentation de Madame Penh.Le Wat Phnom. Dans le parc un Naga tressé en bambous (serpent mythique à 7 têtes) est en construction pour les fêtes du nouvel an. Dans le temple, une représentation de Madame Penh.

Le Wat Phnom. Dans le parc un Naga tressé en bambous (serpent mythique à 7 têtes) est en construction pour les fêtes du nouvel an. Dans le temple, une représentation de Madame Penh.

A Phnom Penh, le musée national. Un touk touk et un marchand ambulant de hamacs attendent des clients. En dessous, le palais royal et une fleur de Bouddha.A Phnom Penh, le musée national. Un touk touk et un marchand ambulant de hamacs attendent des clients. En dessous, le palais royal et une fleur de Bouddha.A Phnom Penh, le musée national. Un touk touk et un marchand ambulant de hamacs attendent des clients. En dessous, le palais royal et une fleur de Bouddha.
A Phnom Penh, le musée national. Un touk touk et un marchand ambulant de hamacs attendent des clients. En dessous, le palais royal et une fleur de Bouddha.A Phnom Penh, le musée national. Un touk touk et un marchand ambulant de hamacs attendent des clients. En dessous, le palais royal et une fleur de Bouddha.A Phnom Penh, le musée national. Un touk touk et un marchand ambulant de hamacs attendent des clients. En dessous, le palais royal et une fleur de Bouddha.

A Phnom Penh, le musée national. Un touk touk et un marchand ambulant de hamacs attendent des clients. En dessous, le palais royal et une fleur de Bouddha.

Sourires du Cambodge sur la route de Siem Réap.Sourires du Cambodge sur la route de Siem Réap.Sourires du Cambodge sur la route de Siem Réap.

Sourires du Cambodge sur la route de Siem Réap.

Une habitation traditionnelle sur pilotis pour éviter les dégats des eaux mais aussi permettre une circulation de l'air qui tempère l'atmosphère. Un atelier de sculpture et un pont antique dont le parapet figure un naga.Une habitation traditionnelle sur pilotis pour éviter les dégats des eaux mais aussi permettre une circulation de l'air qui tempère l'atmosphère. Un atelier de sculpture et un pont antique dont le parapet figure un naga.Une habitation traditionnelle sur pilotis pour éviter les dégats des eaux mais aussi permettre une circulation de l'air qui tempère l'atmosphère. Un atelier de sculpture et un pont antique dont le parapet figure un naga.

Une habitation traditionnelle sur pilotis pour éviter les dégats des eaux mais aussi permettre une circulation de l'air qui tempère l'atmosphère. Un atelier de sculpture et un pont antique dont le parapet figure un naga.

Le temple de Ta Prohm, encore envahi par la végétation.Le temple de Ta Prohm, encore envahi par la végétation.Le temple de Ta Prohm, encore envahi par la végétation.

Le temple de Ta Prohm, encore envahi par la végétation.

Angkor Wat, le plus grand temple du site. En bas-relief, des Asparas (nymphes).Angkor Wat, le plus grand temple du site. En bas-relief, des Asparas (nymphes).Angkor Wat, le plus grand temple du site. En bas-relief, des Asparas (nymphes).

Angkor Wat, le plus grand temple du site. En bas-relief, des Asparas (nymphes).

Un comité d'accueil, des touristes japonaises, des offrandes en famille dans le temple.Un comité d'accueil, des touristes japonaises, des offrandes en famille dans le temple.Un comité d'accueil, des touristes japonaises, des offrandes en famille dans le temple.

Un comité d'accueil, des touristes japonaises, des offrandes en famille dans le temple.

Pas de temples sans bonzes : des jeunes, des adultes.Pas de temples sans bonzes : des jeunes, des adultes.Pas de temples sans bonzes : des jeunes, des adultes.

Pas de temples sans bonzes : des jeunes, des adultes.

Une vieille bonzesse noue un porte bonheur. Une porte des lions et la terrasse des éléphants.Une vieille bonzesse noue un porte bonheur. Une porte des lions et la terrasse des éléphants.Une vieille bonzesse noue un porte bonheur. Une porte des lions et la terrasse des éléphants.

Une vieille bonzesse noue un porte bonheur. Une porte des lions et la terrasse des éléphants.

Des danses khmères.Des danses khmères.Des danses khmères.

Des danses khmères.

Publié dans Voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article