La Croix de l'Alpe (1821 m.)

Publié le par Roger

La Croix de l'Alpe (1821 m.)

Cette randonnée se situe en Chartreuse. En descendant du col du Granier vers Entremont-le-Vieux, une petite route à gauche dessert le hameau de la Plagne, à 1096 m. A la sortie du village le sentier (GR9) part vers l'est en direction du col de l'Alpette (1547 m.), cette large échancrure qui sépare en deux le massif du Granier, entre son sommet et celui du Pinet. La couche de neige est mince en ce dimanche printanier et ensoleillé. J'attends pour chausser les raquettes que le manteau neigeux s'épaississe un peu et recouvre davantage les pierres d'un chemin très rocailleux. Dans cette partie la pente est assez soutenue et on progresse en terrain boisé. Enfin au col, le visage agréablement chauffé par le soleil, il faut redescendre un peu dans la prairie jusqu'aux cabanes de l'Alpette dont l'une est réservée à l'alpagiste tandis que l'autre peut être utilisée librement par les randonneurs qui ont besoin d'un abri ou d'un refuge. En s'orientant plein sud, le GR9 se déroule en terrain vallonné, avec des montées et des descentes sans grande amplitude. Il traverse d'abord une forêt avant de déboucher dans un vaste champ de neige. Peu avant le Bénitier, cette large cuvette dont le fond est couvert de lapiaz (invisibles bien sûr en hiver) et qui est bordée par des Haberts (cabanes) en ruines, les traces quittent le GR pour s'établir plus haut en lisière de forêt. La montée est de nouveau soutenue jusqu'à la Croix de l'Alpe. S'ouvre alors un large point de vue sur la chaine de Belledonne.

Pour le retour je décide de faire une petite boucle par le chalet de l'Alpe (le Habert de St Vincent). Comme il n'y a aucune trace je suis les bornes frontières qui délimitaient la Savoie et le Dauphiné pour enfin découvrir le chalet. Toujours en neige vierge, le GR9 est balisé de loin en loin sur des piquets que l'on repère facilement. On arrive ainsi au Bénitier où l'on va rencontrer un trou profond (le trou du Ragne) entouré de piquets pour éviter les accidents. La suite du parcours s'effectue comme à l'aller en repassant par le col de l'Alpette.

Le Granier depuis Les Marches. Le clocher indique le col de l'Alpette.

Le Granier depuis Les Marches. Le clocher indique le col de l'Alpette.

Le four de la Plagne. Un sentier peu enneigé et parfois étroit.Le four de la Plagne. Un sentier peu enneigé et parfois étroit.Le four de la Plagne. Un sentier peu enneigé et parfois étroit.

Le four de la Plagne. Un sentier peu enneigé et parfois étroit.

Au col de l'Alpette. En contrebas le chalet d'alpage et, d'un peu plus haut, le Granier.Au col de l'Alpette. En contrebas le chalet d'alpage et, d'un peu plus haut, le Granier.Au col de l'Alpette. En contrebas le chalet d'alpage et, d'un peu plus haut, le Granier.

Au col de l'Alpette. En contrebas le chalet d'alpage et, d'un peu plus haut, le Granier.

En forêt, un arbre étrange. Près du  Bénitier, un trou plein de neige. Plus haut, la trace sous la Croix de l'Alpe.En forêt, un arbre étrange. Près du  Bénitier, un trou plein de neige. Plus haut, la trace sous la Croix de l'Alpe.En forêt, un arbre étrange. Près du  Bénitier, un trou plein de neige. Plus haut, la trace sous la Croix de l'Alpe.

En forêt, un arbre étrange. Près du Bénitier, un trou plein de neige. Plus haut, la trace sous la Croix de l'Alpe.

La croix et le col de l'Alpe. Une borne frontière, côté Savoie.La croix et le col de l'Alpe. Une borne frontière, côté Savoie.La croix et le col de l'Alpe. Une borne frontière, côté Savoie.

La croix et le col de l'Alpe. Une borne frontière, côté Savoie.

Une borne frontière, côté Dauphiné. Le chalet de l'Alpe. Sur le chemin du retour avec les seules traces d'animaux.Une borne frontière, côté Dauphiné. Le chalet de l'Alpe. Sur le chemin du retour avec les seules traces d'animaux.Une borne frontière, côté Dauphiné. Le chalet de l'Alpe. Sur le chemin du retour avec les seules traces d'animaux.

Une borne frontière, côté Dauphiné. Le chalet de l'Alpe. Sur le chemin du retour avec les seules traces d'animaux.

Le Granier depuis le GR9, le trou du Ragne près du Bénitier. Derrière, un paysage baigné de lumière.Le Granier depuis le GR9, le trou du Ragne près du Bénitier. Derrière, un paysage baigné de lumière.Le Granier depuis le GR9, le trou du Ragne près du Bénitier. Derrière, un paysage baigné de lumière.

Le Granier depuis le GR9, le trou du Ragne près du Bénitier. Derrière, un paysage baigné de lumière.

De retour à la Plagne, un dernier regard sur le Granier et le col de l'Alpette.

De retour à la Plagne, un dernier regard sur le Granier et le col de l'Alpette.

Commenter cet article