D'Aussois à Sardières (Adapar).

Publié le par Roger

Sous les falaises de la Turra.
Sous les falaises de la Turra.

Sous la Turra (2185 m.).

En Haute Maurienne, peu après Aussois, le car nous dépose au Plan de la Croix, au départ des pistes de ski de fond, à 1523 mètres d'altitude. Il fait très beau mais la neige semble bouder un versant exposé plein sud. Quelques plaques permettent cependant de chausser les raquettes et de suivre un chemin qui passe par les Rossonches, une bâtisse en ruines. S'élevant vers le nord-est il longe le chalet de Jaumier (1665 m.). Nous le quittons un peu plus loin pour un sentier, à peine tracé par endroits, qui va nous emmener à travers bois dans une petite clairière, au chalet des Arponts. Négligeant la trace qui monte à gauche, nous continuons dans la forêt jusqu'au bout du plateau des Arponts, vers 1880 m. Cette vaste colline sans arbres, une prairie d'alpage en été, offre une très belle vue, de tous les côtés sur les sommets de Haute Maurienne. Nos connaissances lacunaires sur cette vallée ne nous permettront pas de les nommer ici sans un risque d'erreurs non négligeable. On poursuit notre marche vers le nord, de nouveau en forêt, jusqu'aux Arponts d'en Haut, à 1900 m. Ayant le choix à l'intersection entre une sorte de piste interminable qui va serpenter jusqu'au GR5 et une trace presque directe mais très pentue, nous choisissons cette deuxième solution. Elle va traverser par deux fois la piste que nous emprunterons à nouveau pour les dernières longueurs jusqu'au pied de la falaise de la Turra. Pour aller plus loin il aurait fallu continuer notre chemin dans une zone exposée aux coulées de neige, risque toujours envisageable avec le redoux. Face au soleil et à l'abri du vent, avec un beau panorama à nos pieds, nous lézardons un moment en prenant un casse-croute bien mérité.

Pour le retour nous revenons jusqu'à l'intersection du matin, en profitant de quelques passages directs dans la poudreuse, pour arriver par l'est à la source de la Fournette, entièrement masquée par la neige. Un sentier en traversée, toujours à l'est, passe près d'un belvédère d'où l'on a une vue sur la monolithe de Sardières, cette curiosité de la nature provoquée par l'érosion. Au bout d'un moment la pente s'accentue en descente pour aboutir au sentier qui va déboucher sur le parking du monolithe. De là, après quelques dizaines de mètres de route (transformée en hiver en piste de fond), on trouve à gauche le sentier des Biches qui, à travers la forêt, parfois sans neige, parvient au vallon de la Loza, au dessus du village de Sardières.

Lors de la reconnaissance de cette randonnée quelques jours plus tôt, nous avions rejoint le parking par la petite route (également transformée en piste de ski de fond) qui relie le monolithe au Plan de la Croix. A mi-chemin nous avons croisé le sentier des sculpteurs qui présente des oeuvres remarquables de beauté et d'ingéniosité directement taillées dans les arbres. Le temps nous manquait pour le suivre, mais cela vaudra la peine d'y revenir.

On peut noter également que l'été dernier nous avions fait une randonnée pédestre à Sardières, vers la Loza, en revenant par le monolithe (voir l'article).

Le village d'Aussois avec un manteau neigeux réduit au départ. En noir et blanc des rayons de soleil sur la neige.Le village d'Aussois avec un manteau neigeux réduit au départ. En noir et blanc des rayons de soleil sur la neige.Le village d'Aussois avec un manteau neigeux réduit au départ. En noir et blanc des rayons de soleil sur la neige.

Le village d'Aussois avec un manteau neigeux réduit au départ. En noir et blanc des rayons de soleil sur la neige.

Des paysages de Haute Maurienne et le chalet de Jaumier.Des paysages de Haute Maurienne et le chalet de Jaumier.Des paysages de Haute Maurienne et le chalet de Jaumier.

Des paysages de Haute Maurienne et le chalet de Jaumier.

Au chalet des Arponts.Au chalet des Arponts.Au chalet des Arponts.

Au chalet des Arponts.

Panoramas vers le plateau des Arponts.
Panoramas vers le plateau des Arponts.

Panoramas vers le plateau des Arponts.

Depuis le plateau des Arponts. La montée se poursuit en forêt.Depuis le plateau des Arponts. La montée se poursuit en forêt.Depuis le plateau des Arponts. La montée se poursuit en forêt.

Depuis le plateau des Arponts. La montée se poursuit en forêt.

Sous la Turra. On amorce la descente en hors piste.Sous la Turra. On amorce la descente en hors piste.Sous la Turra. On amorce la descente en hors piste.

Sous la Turra. On amorce la descente en hors piste.

Un drôle de personnage de neige. Le monolithe de Sardières depuis le belvédère et au niveau du parking.Un drôle de personnage de neige. Le monolithe de Sardières depuis le belvédère et au niveau du parking.Un drôle de personnage de neige. Le monolithe de Sardières depuis le belvédère et au niveau du parking.

Un drôle de personnage de neige. Le monolithe de Sardières depuis le belvédère et au niveau du parking.

L'arrivée à Sardières.L'arrivée à Sardières.L'arrivée à Sardières.

L'arrivée à Sardières.

L'église de Sardières sous la Dent Parrachée. Quelques oeuvres à l'entrée du sentier des sculpteurs : un site à découvrir.L'église de Sardières sous la Dent Parrachée. Quelques oeuvres à l'entrée du sentier des sculpteurs : un site à découvrir.L'église de Sardières sous la Dent Parrachée. Quelques oeuvres à l'entrée du sentier des sculpteurs : un site à découvrir.

L'église de Sardières sous la Dent Parrachée. Quelques oeuvres à l'entrée du sentier des sculpteurs : un site à découvrir.

Commenter cet article