La Roche Veyrand (1429 m.).

Publié le par Roger

Au sommet de la Roche Veyrand.
Au sommet de la Roche Veyrand.

La Roche Veyrand, qui domine Saint Pierre d'Entremont en Chartreuse, est une montagne que nous connaissons bien pour l'avoir pratiquée maintes fois par la via ferrata qui offre un parcours remarquable, varié et très aérien (voir l'article). Le circuit en raquettes d'aujourd'hui démarre aux Gandys (996 m.), un hameau au bout d'une petite route sans issue que l'on emprunte vers la gauche entre la commune d'Entremont le Vieux et la station du Désert, peu après les Curialets. La neige est au rendez-vous mais le soleil laisse peu à peu la place à une grisaille qui fait presque apparaître les paysages en noir et blanc. Après les dernières maisons le sentier part à gauche et domine le hameau. Il finit par arriver au Platon (1060 m.) où on le quitte pour suivre une piste jusqu'aux Granges, un groupe de chalets en bon état. Le chemin s'oriente vers le nord à travers des alpages et passe à côté de granges et de ruines. On retrouve alors le sentier balisé de jaune qui débouche au col du Cucheron, à 1215 m. Au bord de la piste de ski de fond, vers la gauche, un panneau indique la direction de la Roche Veyrand. Une longue traversée de forêt suit à peu près la même courbe de niveau jusqu'au Grand Jet (1200 m.). La pente s'accentue alors jusqu'à devenir assez raide jusqu'à la pointe sommitale d'où on découvre un vaste panorama des principaux sommets de Chartreuse. Dommage que le soleil ne soit pas au rendez-vous !

Le retour s'effectue par le même chemin (ou plutôt à côté pour profiter au maximum de la poudreuse) jusqu'au Grand Jet. Un sentier balisé descend à droite en une pente soutenue et parvient aux granges de la Tournette puis au fond de la combe où il traverse le nant du Cucheron pour, ensuite, remonter dans les alpages et contourner par le haut une barre rocheuse. Cette partie est assez épuisante, d'autant que la neige est profonde. On finit par arriver au Platon et au sentier qui nous ramène à notre point de départ.

Il aura fallu 2h30 pour parvenir au sommet et 1h45 pour regagner le village.

Le Granier avec la cicatrice laissée par le récent effondrement. Le hameau du Gandys et le sentier vers le Platon.Le Granier avec la cicatrice laissée par le récent effondrement. Le hameau du Gandys et le sentier vers le Platon.Le Granier avec la cicatrice laissée par le récent effondrement. Le hameau du Gandys et le sentier vers le Platon.

Le Granier avec la cicatrice laissée par le récent effondrement. Le hameau du Gandys et le sentier vers le Platon.

Le Granier et le Pinet.

Le Granier et le Pinet.

Les chalets des Granges. Des amonites ornent la façade.Les chalets des Granges. Des amonites ornent la façade.Les chalets des Granges. Des amonites ornent la façade.

Les chalets des Granges. Des amonites ornent la façade.

Un panorama depuis le sommet, avec le cirque de Saint Même au milieu.

Un panorama depuis le sommet, avec le cirque de Saint Même au milieu.

La croix sommitale. Une forme étrange dans un paysage de neige.La croix sommitale. Une forme étrange dans un paysage de neige.La croix sommitale. Une forme étrange dans un paysage de neige.

La croix sommitale. Une forme étrange dans un paysage de neige.

Les ruines et les granges de la Tournette avant le retour au village du Gandys.Les ruines et les granges de la Tournette avant le retour au village du Gandys.Les ruines et les granges de la Tournette avant le retour au village du Gandys.

Les ruines et les granges de la Tournette avant le retour au village du Gandys.

Commenter cet article