Le Lachat (2000 m).

Publié le par Roger

Les chalets du Lachat.
Les chalets du Lachat.

A Saint Martin de Belleville, une petite route vers la droite dessert le hameau du Chatelard. C'est de là, à 1339 m., que s'élève le sentier en direction du Lachat. Ce nom de lieu est très fréquent dans les pays de Savoie et désigne une hauteur caillouteuse couverte d'une herbe maigre. Légèrement brumeux au départ, le ciel se dégage rapidement pour céder la place à un soleil radieux qui nous accompagnera toute la journée. La pente du sentier balisé est assez raide et traverse forêts et clairières jusqu'aux chalets Téton. On grimpe alors plus à découvert, de chalet en chalet (Limbeau, Bouillet) avec, à notre droite, un versant de prairies alpines dont la neige se détache pour glisser en contrebas. A gauche s'élève le Cochet, une sorte de dôme dont les flancs laissent apparaître une roche rouge. C'est un site que nous connaissons bien pour y pratiquer de la via ferrata (voir l'article). En face de nous c'est le Lachat, bordé par le Collet Blanc, la Pointe et le Col de la Fenêtre. De plus en plus rude la montée nous amène enfin aux chalets d'alpage du Lachat. Ils sont construits en pierre, comme c'est le cas la plupart du temps dans les Bellevilles, et parfois recouverts d'un crépi rose, pigment abondant dans la région. D'en haut la vue s'étend sur la vallée des Encombres, dominée par des monts escarpés dont le Grand Perron que nous avions gravi en été. Nous continuons de monter jusqu'au Collet Blanc, sous la Pointe de la Fenêtre. Notre périple s'arrêtera là. Comme il y a un peu de vent nous redescendons au Lachat pour manger un morceau à la terrasse d'un chalet.

Pour le retour nous oublions les sentiers pour nous faire plaisir dans la poudreuse. C'est à vue que nous rejoignons les Biolleys d'en haut, puis, longeant le Cochet, toujours à travers bois et clairières, toujours au juger, nous arrivons à Pralautray avant de retrouver, bien plus bas, le sentier qui va nous ramener au Chatelard.

Au Chatelard. Sur le chemin, une vue sur le Cochet qui émerge de la brume.Au Chatelard. Sur le chemin, une vue sur le Cochet qui émerge de la brume.Au Chatelard. Sur le chemin, une vue sur le Cochet qui émerge de la brume.

Au Chatelard. Sur le chemin, une vue sur le Cochet qui émerge de la brume.

Le Col de la Fenêtre. Au bout du chemin, un premier chalet.Le Col de la Fenêtre. Au bout du chemin, un premier chalet.Le Col de la Fenêtre. Au bout du chemin, un premier chalet.

Le Col de la Fenêtre. Au bout du chemin, un premier chalet.

Le Mont Cochet.

Le Mont Cochet.

Les chalets de Téton, un mazot et, au loin se dévoile le Lachat.Les chalets de Téton, un mazot et, au loin se dévoile le Lachat.Les chalets de Téton, un mazot et, au loin se dévoile le Lachat.

Les chalets de Téton, un mazot et, au loin se dévoile le Lachat.

De chalet en chalet, la voie est toute tracée. Derrière le Cochet, la dent de Burgin. Des plaques de neige ont glissé dans la pente.De chalet en chalet, la voie est toute tracée. Derrière le Cochet, la dent de Burgin. Des plaques de neige ont glissé dans la pente.De chalet en chalet, la voie est toute tracée. Derrière le Cochet, la dent de Burgin. Des plaques de neige ont glissé dans la pente.

De chalet en chalet, la voie est toute tracée. Derrière le Cochet, la dent de Burgin. Des plaques de neige ont glissé dans la pente.

Les chalets et la croix sommitale du Lachat. D'en haut, le Grand Perron des Encombres.Les chalets et la croix sommitale du Lachat. D'en haut, le Grand Perron des Encombres.Les chalets et la croix sommitale du Lachat. D'en haut, le Grand Perron des Encombres.

Les chalets et la croix sommitale du Lachat. D'en haut, le Grand Perron des Encombres.

Une vue panoramique sur les sommets qui dominent la vallée des Encombres.

Une vue panoramique sur les sommets qui dominent la vallée des Encombres.

La pointe de la Fenêtre et le fond de la vallée des Encombres depuis le Collet Blanc. De retour au Lachat.La pointe de la Fenêtre et le fond de la vallée des Encombres depuis le Collet Blanc. De retour au Lachat.La pointe de la Fenêtre et le fond de la vallée des Encombres depuis le Collet Blanc. De retour au Lachat.

La pointe de la Fenêtre et le fond de la vallée des Encombres depuis le Collet Blanc. De retour au Lachat.

Les Biolley d'en haut d'où on a une belle vue sur le Lachat. Les pentes du Cochet au dessus d'une falaise rouge.Les Biolley d'en haut d'où on a une belle vue sur le Lachat. Les pentes du Cochet au dessus d'une falaise rouge.Les Biolley d'en haut d'où on a une belle vue sur le Lachat. Les pentes du Cochet au dessus d'une falaise rouge.

Les Biolley d'en haut d'où on a une belle vue sur le Lachat. Les pentes du Cochet au dessus d'une falaise rouge.

Un dernier regard vers le haut, baigné de soleil. La Tête de Fer que l'on retrouve derrière le chalet de Valéren.Un dernier regard vers le haut, baigné de soleil. La Tête de Fer que l'on retrouve derrière le chalet de Valéren.Un dernier regard vers le haut, baigné de soleil. La Tête de Fer que l'on retrouve derrière le chalet de Valéren.

Un dernier regard vers le haut, baigné de soleil. La Tête de Fer que l'on retrouve derrière le chalet de Valéren.

Des points d'eau et le chalet de Pralautray.Des points d'eau et le chalet de Pralautray.Des points d'eau et le chalet de Pralautray.

Des points d'eau et le chalet de Pralautray.

Commenter cet article