Le Mollard Noir (1452 m.)

Publié le par Roger

Le Mollard Noir depuis la crête.
Le Mollard Noir depuis la crête.

Rien à voir avec un infect crachat laissé là par un visiteur peu scrupuleux, encore que notre illustre aïeul Gargantua en aurait été capable, lui qui, d'un coup de pied rageur, a créé la Porte des Aravis et, par la même occasion la Pierra Menta qui s'est fichée près du col du Bresson, et dont le sarcophage trône sur les sommets du Beaufortain. Le Mollard désignerait plutôt ici une montagne de forme arrondie (môle). En fait, si elle est arrondie sur son versant est, à l'ouest il s'agirait plutôt d'un piton rocheux, assez escarpé, à l'instar de sa célèbre voisine la Dent du Chat. Ce secteur nous est familier car, depuis le col du Chat, après avoir parcouru la via ferrata, nous poursuivons généralement notre périple jusqu'à la dent du même nom (voir l'article).

Pour rejoindre le Mollard Noir j'envisage de partir du Bourget du Lac. Au niveau de la mairie il faut suivre vers l'ouest la RD 42. Elle passe juste à l'entrée du Petit Caton et s'élève en sinuant vers la crête de la Montagne du Chat. La route rejoint le parking du Grandjet et se dirige vers le nord. Au lacet suivant elle parvient à un petit parking (630 m.) qui constitue un point de départ pour un sentier botanique et offre une belle vue sur le lac et le massif des Bauges. Juste après le virage, en face d'un espace de pique-nique, le sentier jalonné de traces rouges s'enfonce en forêt en direction des Côtes. La pente est douce et, après plusieurs lacets, rejoint la route que l'on va suivre sur environ 500 mètres puis quitter au parking des Côtes pour le sentier qui va aboutir à la fontaine du même nom (1058 m.). En fait il s'agit d'un tronc évidé alimenté par une source captée par un vilain tuyau noir. Vers l'ouest la pente se durcit et on finit par retrouver la route. Au lacet suivant un petit chemin mène à la crête qui ouvre la vue sur l'Avant Pays Savoyard. On peut la suivre et, du haut de la falaise, on découvre enfin le Mollard Noir. Au sommet on profite d'un panorama vers l'est, le nord et l'ouest, avec en particulier l'impressionnante Dent du Chat sur fond de lac du Bourget. Deux tables d'orientation renseignent sur les paysages.

Pour le retour on va rejoindre, par des passages escarpés dans les rochers, le col sous la Dent du Chat, aux Quatre Chemins. Après une descente vers l'est, une longue traversée à flanc vers le sud me ramène à la fontaine des Côtes. Le reste reprend l'itinéraire de l'aller. On peut cependant éviter les lacets en suivant un couloir assez raide jusqu'au parking de départ.

Le bout du lac au parking de départ. Sur le sentier. Une première vue de la Dent du Chat aux Côtes.Le bout du lac au parking de départ. Sur le sentier. Une première vue de la Dent du Chat aux Côtes.Le bout du lac au parking de départ. Sur le sentier. Une première vue de la Dent du Chat aux Côtes.

Le bout du lac au parking de départ. Sur le sentier. Une première vue de la Dent du Chat aux Côtes.

La fontaine des Côtes. Depuis la crête, une vue sur l'Avant Pays et les lacs de Chevelu.La fontaine des Côtes. Depuis la crête, une vue sur l'Avant Pays et les lacs de Chevelu.La fontaine des Côtes. Depuis la crête, une vue sur l'Avant Pays et les lacs de Chevelu.

La fontaine des Côtes. Depuis la crête, une vue sur l'Avant Pays et les lacs de Chevelu.

La falaise du versant ouest. Le sommet du Mollard Noir avec ses tables d'orientation.La falaise du versant ouest. Le sommet du Mollard Noir avec ses tables d'orientation.La falaise du versant ouest. Le sommet du Mollard Noir avec ses tables d'orientation.

La falaise du versant ouest. Le sommet du Mollard Noir avec ses tables d'orientation.

Le panorama depuis le Mollard Noir avec la Dent du Chat et le lac du Bourget.Le panorama depuis le Mollard Noir avec la Dent du Chat et le lac du Bourget.Le panorama depuis le Mollard Noir avec la Dent du Chat et le lac du Bourget.

Le panorama depuis le Mollard Noir avec la Dent du Chat et le lac du Bourget.

Publié dans Randos estivales

Commenter cet article