La P'tchi (2).

Publié le par Roger

Le petit nain au creux de la paroi.
Le petit nain au creux de la paroi.

Un précédent article de juillet 2014 présentait déjà cette via ferrata. Je ne reviendrai donc pas sur ce qui avait été rédigé alors (le consulter). Quelques photos apporteront un complément en intégrant les caractéristiques de cette saison. Le mois dernier un petit chien, perché sur un rocher, observait ceux qui montaient vers le pied de la falaise. Il n'y était plus ce matin. Par contre, d'abondantes chutes de pluie ont considérablement gonflé le débit de la Doria, tant au niveau de la résurgence que des cascades. Durant la montée une brume, parfois épaisse, parfois dissipée, recouvrait le paysage, laissant de temps à autre en deviner les contours.

Le petit chien au creux du chemin. Le flot jaillit du trou de la Doria et se répand en cascades.Le petit chien au creux du chemin. Le flot jaillit du trou de la Doria et se répand en cascades.Le petit chien au creux du chemin. Le flot jaillit du trou de la Doria et se répand en cascades.

Le petit chien au creux du chemin. Le flot jaillit du trou de la Doria et se répand en cascades.

A l'assaut des premiers murs.A l'assaut des premiers murs.A l'assaut des premiers murs.

A l'assaut des premiers murs.

Dans la faille du piton.Dans la faille du piton.Dans la faille du piton.

Dans la faille du piton.

Un effort, et ça passe jusqu'à l'étage suivant.Un effort, et ça passe jusqu'à l'étage suivant.Un effort, et ça passe jusqu'à l'étage suivant.

Un effort, et ça passe jusqu'à l'étage suivant.

Un nouveau mur, un temps de repos dans l'abri sous roche et on repart.Un nouveau mur, un temps de repos dans l'abri sous roche et on repart.Un nouveau mur, un temps de repos dans l'abri sous roche et on repart.

Un nouveau mur, un temps de repos dans l'abri sous roche et on repart.

Un passage assez déversant le long de la falaise.Un passage assez déversant le long de la falaise.Un passage assez déversant le long de la falaise.

Un passage assez déversant le long de la falaise.

D'en haut, le hameau de Lovettaz. On passe de l'autre côté de la passerelle. Derrière nous, deux autres grimpeurs dans la paroi.D'en haut, le hameau de Lovettaz. On passe de l'autre côté de la passerelle. Derrière nous, deux autres grimpeurs dans la paroi.D'en haut, le hameau de Lovettaz. On passe de l'autre côté de la passerelle. Derrière nous, deux autres grimpeurs dans la paroi.

D'en haut, le hameau de Lovettaz. On passe de l'autre côté de la passerelle. Derrière nous, deux autres grimpeurs dans la paroi.

Deux passages de poutres, une dernière montée, et on  profite un peu du paysage.Deux passages de poutres, une dernière montée, et on  profite un peu du paysage.Deux passages de poutres, une dernière montée, et on  profite un peu du paysage.

Deux passages de poutres, une dernière montée, et on profite un peu du paysage.

Publié dans via ferrata

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article