Le Salève (Adapar).

Publié le par Roger

Sur le sentier de la Corraterie.
Sur le sentier de la Corraterie.

Peu au sud de Genève une imposante falaise domine la petite ville de Collonges-sous-Salève. Des explications sur l'origine du nom Salève ont été tentées. L'une d'elles fait référence à notre héros omniprésent dans les Savoies, Gargantua. Irrémédiablement assoiffé, il aurait creusé un immense réservoir sur le Rhône (le Léman). Au fur et à mesure il empilait les remblais à proximité. Jour après jour les habitants observaient la croissance du tas et s'exclamaient : "ça lève". Une autre, plus osée et dont je doute également de l'authenticité évoquait la proximité d'Annemasse du site : "Anne masse...et..." (pour ceux qui n'auraient pas compris l'allusion, je pourrais la leur expliquer en particulier, mais pas sur ce blog !). Plus sérieusement le Salève viendrait d'un empilement de couches de sédiments calcaires déposées par la mer lors de la formation des Alpes.

Cela dit, c'est là, à Collonges, depuis le parking du Coin, à 660 mètres, que démarre vers l'est un sentier géologique. La pente à travers la forêt est d'abord soutenue, humide, parsemée de rochers, avant de s'atténuer un peu grâce à de nombreux lacets souvent équipés de solides rambardes et de cables. On arrive ainsi à la grotte d'Orjobet que l'on traverse par un étroit défilé pour déboucher quelques dizaines de mètres plus haut. Peu après c'est le Trou de la Tine qui attire l'attention : une immense cheminée en forme de tonneau à laquelle on accède par une sorte de porche. Le périple se poursuit vers le sentier de la Corraterie, une longue vire en balcon sur Genève et le lac Léman. Au début on peut observer un grand drapeau savoyard peint sur une roche plate et que l'on aperçoit d'ailleurs depuis le pied du Salève. En fait, à l'origine, dans les années 1960, trois étudiants américains avinés auraient peint un drapeau suisse, histoire de rigoler un peu. Cela n'avait pas beaucoup plu à la population locale, mais l'idée même les a séduits. Ils ont alors peint à la place le drapeau savoyard. Au bout de ce sentier en bordure de falaise, impressionnant mais peu dangereux, on débouche sur le plateau et ses prairies. On peut alors rejoindre l'Observatoire à 1230 mètres et même pousser jusqu'au monastère bouddhiste pour bénéficier d'un point de vue sur le Léman.

Pour le retour on se dirige vers le sud est, depuis la route, en direction de la Grange Gaby, à travers bois et prairies, en contrebas des rochers de Faverges qui ont la particularité d'être rouges, du fait de leur composition à base de minerai de fer. Le sentier passe à la ferme de La Pile avant de rejoindre la route jusqu'au parking de La Bouillette. Une piste longe cette route jusqu'au hameau de La Croisette. Là, vers l'ouest on suit la D45 jusqu'au premier chemin vers la gauche (non répertorié sur la carte). On le quitte assez vite pour un autre qui descend à droite, traverse la route à plusieurs reprises puis la longe pour la quitter et retrouver l'itinéraire du départ.

Le Salève depuis Le Coin. Dès le départ un camion fait de l'obstruction. Le sentier sous la falaise.Le Salève depuis Le Coin. Dès le départ un camion fait de l'obstruction. Le sentier sous la falaise.Le Salève depuis Le Coin. Dès le départ un camion fait de l'obstruction. Le sentier sous la falaise.

Le Salève depuis Le Coin. Dès le départ un camion fait de l'obstruction. Le sentier sous la falaise.

Une progression parfois facilitée par des équipements de sécurité.Une progression parfois facilitée par des équipements de sécurité.Une progression parfois facilitée par des équipements de sécurité.

Une progression parfois facilitée par des équipements de sécurité.

Un premier point de vue sur la vallée.

Un premier point de vue sur la vallée.

Dans la grotte d'Orjobet.Dans la grotte d'Orjobet.Dans la grotte d'Orjobet.
Dans la grotte d'Orjobet.Dans la grotte d'Orjobet.Dans la grotte d'Orjobet.

Dans la grotte d'Orjobet.

Le trou de La Tine.Le trou de La Tine.Le trou de La Tine.

Le trou de La Tine.

Le drapeau de la Savoie sur la paroi et le cheminement sur la vire.Le drapeau de la Savoie sur la paroi et le cheminement sur la vire.Le drapeau de la Savoie sur la paroi et le cheminement sur la vire.

Le drapeau de la Savoie sur la paroi et le cheminement sur la vire.

Sur le plateau, nature et ferraille.Sur le plateau, nature et ferraille.Sur le plateau, nature et ferraille.

Sur le plateau, nature et ferraille.

Le panorama depuis le plateau.

Le panorama depuis le plateau.

Au monastère bouddhiste.Au monastère bouddhiste.Au monastère bouddhiste.

Au monastère bouddhiste.

Genève et son jet d'eau. La ferme de La Pile. Le Salève est aussi un site de parapente.Genève et son jet d'eau. La ferme de La Pile. Le Salève est aussi un site de parapente.Genève et son jet d'eau. La ferme de La Pile. Le Salève est aussi un site de parapente.

Genève et son jet d'eau. La ferme de La Pile. Le Salève est aussi un site de parapente.

Publié dans Randos estivales

Commenter cet article