Le Crêt des Mouches (2033 m.)

Publié le par Roger

Le Crêt des Mouches.
Le Crêt des Mouches.

Du beau temps annoncé pour la journée, un réveil matinal et une vieille envie de me confronter à cette rando que je ne connais pas encore. Beaucoup d'eau, un casse-croûte dans le sac, et c'est parti pour Montmin, ou plutôt le Plan Montmin (1020 m.), en Haute-Savoie, vers le col de la Forclaz. A l'entrée du hameau, à gauche, une piste forestière et pastorale dessert les chalets d'alpage du Mont et du Chenay. C'est la partie désagréable qui prend une demie heure environ. Heureusement c'est assez boisé et à l'ombre le matin. En arrivant à la barrière qui ouvre sur les premières prairies où les clarines résonnent, une pancarte discrète indique un sentier sur la gauche. Il est clairement tracé et bien entretenu ; il serpente dans la forêt, au flanc d'une pente abrupte. Il finit par se confondre avec une piste, laquelle se rétrécit plus loin pour ne former qu'un petit chemin dominant la vallée de Faverges à Ugine, sous la Dent de Cons. Remontant vers le nord il rejoint les prairies toutes fleuries de l'Arpettaz, à 1550 mètres (un nom très courant en Savoie qui, avec l'Alpette, l'Aulp, l'Arpon, et bien d'autres..., désigne un alpage, un pâturage d'été en montagne). Au dessus s'élève, majestueuse, la Pointe de Chauriande. Le sentier la contourne par l'est en traversant une forêt puis grimpe à découvert pour parvenir à la Combe de l'Arclozan (comme l'Arclusaz, il s'agit d'un alpage encaissé, souvent formé dans un synclinal). Niché au creux du vallon, à 1760 mètres, le Chalet Antoine, un ancien abri, permet aux randonneurs de se reposer. Au bout de la Combe, au nord, domine le Crêt des Mouches, tandis qu'à droite s'élève le rocher d'Arclozan. La trace, dans une pente assez soutenue mène à un petit col entre le Banc Fleury et le sommet. On y découvre une belle vue sur le lac d'Annecy et ses environs. Un dernier effort pour un sommet qui se mérite, et c'est le Crêt des Mouches. Je ne connais pas l'origine de ce nom, mais il est vrai que pas mal d'insectes, dont des mouches, bourdonnent autour de la structure métallique indiquant les quatre points cardinaux. Sans vouloir nommer tous les sommets dont la plupart sont voilés par une légère brume qui en estompe les contours, on peut citer les Bauges, la Tournette et l'impressionnante crête qui relie le Crêt des Mouches à la Pointe de la Beccaz, le Charvin, bien sûr, face au Mont Blanc, mais aussi la Dent de Cons, la Belle Etoile etc. A l'occasion je tends une oreille amusée à la conversation de deux randonneuses détaillant le paysage. Peut-être sont-elles un peu à l'ouest ou ont-elles perdu le nord car rien de ce qu'elles indiquent ne correspond à la réalité, et parfois même de très loin.

Il faut à présent rebrousser chemin et revenir au point de départ en empruntant le même itinéraire.

Les crêtes au dessus de Plan Montmin.

Les crêtes au dessus de Plan Montmin.

Le sentier bien tracé débouche sur les prairies de l'Arpettaz.Le sentier bien tracé débouche sur les prairies de l'Arpettaz.Le sentier bien tracé débouche sur les prairies de l'Arpettaz.

Le sentier bien tracé débouche sur les prairies de l'Arpettaz.

Un premier panorama sur Faverges et ses environs.

Un premier panorama sur Faverges et ses environs.

A l'Arpettaz, la Pointe de Chauriande, l'alpage et une vue sur le massif des Bauges.A l'Arpettaz, la Pointe de Chauriande, l'alpage et une vue sur le massif des Bauges.A l'Arpettaz, la Pointe de Chauriande, l'alpage et une vue sur le massif des Bauges.

A l'Arpettaz, la Pointe de Chauriande, l'alpage et une vue sur le massif des Bauges.

Le sentier contourne la Pointe de Chauriande et s'élève en passant sous les crêtes.Le sentier contourne la Pointe de Chauriande et s'élève en passant sous les crêtes.Le sentier contourne la Pointe de Chauriande et s'élève en passant sous les crêtes.

Le sentier contourne la Pointe de Chauriande et s'élève en passant sous les crêtes.

Toujours sous les rochers qui prolongent Chauriande, les premiers contreforts de l'Arclozan et l'arrivée au dessus de la combe d'où l'on voit le Crêt des Mouches.Toujours sous les rochers qui prolongent Chauriande, les premiers contreforts de l'Arclozan et l'arrivée au dessus de la combe d'où l'on voit le Crêt des Mouches.Toujours sous les rochers qui prolongent Chauriande, les premiers contreforts de l'Arclozan et l'arrivée au dessus de la combe d'où l'on voit le Crêt des Mouches.

Toujours sous les rochers qui prolongent Chauriande, les premiers contreforts de l'Arclozan et l'arrivée au dessus de la combe d'où l'on voit le Crêt des Mouches.

Dans la Combe d'Arclozan, les chalets d'Antoine.Dans la Combe d'Arclozan, les chalets d'Antoine.Dans la Combe d'Arclozan, les chalets d'Antoine.

Dans la Combe d'Arclozan, les chalets d'Antoine.

Vers le Crêt des Mouches. Au col la crête qui relie le Crêt à la Pointe de la Beccaz. Un regard en arrière vers la combe.Vers le Crêt des Mouches. Au col la crête qui relie le Crêt à la Pointe de la Beccaz. Un regard en arrière vers la combe.Vers le Crêt des Mouches. Au col la crête qui relie le Crêt à la Pointe de la Beccaz. Un regard en arrière vers la combe.

Vers le Crêt des Mouches. Au col la crête qui relie le Crêt à la Pointe de la Beccaz. Un regard en arrière vers la combe.

Depuis le sommet, vers l'ouest et vers le lac d'Annecy. En dessous, le Banc Fleury.Depuis le sommet, vers l'ouest et vers le lac d'Annecy. En dessous, le Banc Fleury.Depuis le sommet, vers l'ouest et vers le lac d'Annecy. En dessous, le Banc Fleury.

Depuis le sommet, vers l'ouest et vers le lac d'Annecy. En dessous, le Banc Fleury.

Un panorama sur le lac d'Annecy, du Banc Fleury à la Tournette.

Un panorama sur le lac d'Annecy, du Banc Fleury à la Tournette.

Publié dans Randos estivales

Commenter cet article