Le tour du Greppon.

Publié le par Roger

La Tête du Greppon.

En Haute Savoie, à partir de Sallanches, une petite route s'élève à droite de l'église et passe à côté du château des Rubins. Des panneaux indiquent la direction de Lintré où un petit parking en balcon sur la vallée et le Mont Blanc marque la fin de la route carrossable et le début de la piste (1020 m.). Il suffit de la suivre en direction du Pont de la Flée où la pente s'accentue nettement. Tantôt en forêt, tantôt en prairies, on parvient au bout d'1h30 à la Pierre Fendue, à 1396 mètres. Il s'agit d'un bloc de rocher éclaté en plusieurs parties séparées par des failles. En face s'élève la Tête du Greppon et plus à droite jaillit la cascade des Fours. Plus loin c'est la masse imposante des Quatre Têtes qui domine le refuge de Mayères. Il s'agit à présent de grimper jusqu'à la Combe des Fours, vers 1950 mètres, en contournant la cascade. A première vue cela nous semble hors de portée tant la paroi rocheuse à franchir est impressionnante. A mi-pente on peut apercevoir quelques randonneurs dont on se demande comment ils sont arrivés là. On suit d'abord vers le nord le GR du tour du pays du Mont Blanc en direction de Mayères puis on le quitte après avoir traversé le torrent pour un sentier qui monte à gauche. En fait la progression se fait sans grande difficulté car le chemin est bien tracé et comporte beaucoup de lacets. Certes il reste escarpé par endroits mais des cables et des barreaux facilitent la tâche. On débouche ainsi sur la combe des Fours, à Chombas (1956 m.). Après quelques ablutions rafraîchissantes dans le torrent qui alimente la cascade, la progression reprend vers le sud, sous les hauteurs du Mont Charvet. D'abord on monte un peu en direction de la Tête du Greppon puis on continue en balcon, traversant quelques prairies marécageuses, vers la cabane Maury. Plus loin un petit détour nous fait passer à proximité de la Gouille des Fours, une belle étendue d'eau où se mire le Charvet. On poursuit ainsi jusqu'au fond de la vallée pour une dernière montée vers le col de Portette (2128 m.). On peut découvrir un panorama sur le massif du Mont Blanc et les aiguilles de Warens qui dominent Sallanches.

On redescend alors par un petit sentier rocailleux sous la Miaz jusqu'aux chalets d'alpage de Coeur. Une longue piste caillouteuse, fréquentée par les 4X4 des éleveurs va nous ramener à la Pierre Fendue. C'est de loin la partie la plus désagréable de la randonnée, forte éprouvante pour les pieds. Pour la suite nous retrouvons l'itinéraire du matin.

En suivant la piste vers la Tête du Greppon.En suivant la piste vers la Tête du Greppon.En suivant la piste vers la Tête du Greppon.

En suivant la piste vers la Tête du Greppon.

Les Quatre Têtes depuis la Charmette. Derrière le Greppon le mt Charvet. La Pierre Fendue.Les Quatre Têtes depuis la Charmette. Derrière le Greppon le mt Charvet. La Pierre Fendue.Les Quatre Têtes depuis la Charmette. Derrière le Greppon le mt Charvet. La Pierre Fendue.

Les Quatre Têtes depuis la Charmette. Derrière le Greppon le mt Charvet. La Pierre Fendue.

C'est là qu'il va falloir grimper. On aperçoit la cascade peu active à cette époque de l'année. Drôles de rochers.C'est là qu'il va falloir grimper. On aperçoit la cascade peu active à cette époque de l'année. Drôles de rochers.C'est là qu'il va falloir grimper. On aperçoit la cascade peu active à cette époque de l'année. Drôles de rochers.

C'est là qu'il va falloir grimper. On aperçoit la cascade peu active à cette époque de l'année. Drôles de rochers.

Depuis la pente, au loin, le Croise Baulet. Encore une vue sur la cascade avant de prendre l'échelle et déboucher dans la combe.Depuis la pente, au loin, le Croise Baulet. Encore une vue sur la cascade avant de prendre l'échelle et déboucher dans la combe.Depuis la pente, au loin, le Croise Baulet. Encore une vue sur la cascade avant de prendre l'échelle et déboucher dans la combe.

Depuis la pente, au loin, le Croise Baulet. Encore une vue sur la cascade avant de prendre l'échelle et déboucher dans la combe.

Des blocs de pierre réguliers à l'entrée de la combe. Sous le Mt Charvet le torrent qui alimente la cascade.Des blocs de pierre réguliers à l'entrée de la combe. Sous le Mt Charvet le torrent qui alimente la cascade.Des blocs de pierre réguliers à l'entrée de la combe. Sous le Mt Charvet le torrent qui alimente la cascade.

Des blocs de pierre réguliers à l'entrée de la combe. Sous le Mt Charvet le torrent qui alimente la cascade.

Le Mt Charvet.

Le Mt Charvet.

Dans la Combe des Fours les ruines de la cabane Maury. Sous le Mt Fleury, un éboulement spectaculaire. On traverse une zone marécageuse.Dans la Combe des Fours les ruines de la cabane Maury. Sous le Mt Fleury, un éboulement spectaculaire. On traverse une zone marécageuse.Dans la Combe des Fours les ruines de la cabane Maury. Sous le Mt Fleury, un éboulement spectaculaire. On traverse une zone marécageuse.

Dans la Combe des Fours les ruines de la cabane Maury. Sous le Mt Fleury, un éboulement spectaculaire. On traverse une zone marécageuse.

La gouille des Fours. On va vers le fond de la combe pour déboucher au col de Portette.La gouille des Fours. On va vers le fond de la combe pour déboucher au col de Portette.La gouille des Fours. On va vers le fond de la combe pour déboucher au col de Portette.

La gouille des Fours. On va vers le fond de la combe pour déboucher au col de Portette.

Depuis le col, vers la combe puis vers le massif du Mt Blanc. A l'ouest la masse sombre de l'Ambrevetta.Depuis le col, vers la combe puis vers le massif du Mt Blanc. A l'ouest la masse sombre de l'Ambrevetta.Depuis le col, vers la combe puis vers le massif du Mt Blanc. A l'ouest la masse sombre de l'Ambrevetta.

Depuis le col, vers la combe puis vers le massif du Mt Blanc. A l'ouest la masse sombre de l'Ambrevetta.

Le panorama sur les aiguilles de Warens et la chaîne du Mont Blanc.

Le panorama sur les aiguilles de Warens et la chaîne du Mont Blanc.

Dans la descente, sous la Miaz. A droite, le col de Portette.Dans la descente, sous la Miaz. A droite, le col de Portette.Dans la descente, sous la Miaz. A droite, le col de Portette.

Dans la descente, sous la Miaz. A droite, le col de Portette.

Aux chalets de Coeur, un dernier regard en arrière. Sous le dernier pont avant de retrouver le parking.Aux chalets de Coeur, un dernier regard en arrière. Sous le dernier pont avant de retrouver le parking.Aux chalets de Coeur, un dernier regard en arrière. Sous le dernier pont avant de retrouver le parking.

Aux chalets de Coeur, un dernier regard en arrière. Sous le dernier pont avant de retrouver le parking.

Publié dans Randos estivales

Commenter cet article