La Tête Nord des Fours (2756 m.) - Adapar

Publié le par Roger

La Tête Nord des Fours.
La Tête Nord des Fours.

Au dessus du lac de Roselend, entre Beaufort et Bourg Saint Maurice, au pied du Roc du Vent, à deux pas du refuge du Plan de la Lai, le sentier démarre à 1817 mètres et s'oriente vers le nord est. Il s'agit du GR5 du tour du Beaufortain et du Mont Blanc. Il traverse ruisseaux et prairies avant de s'élever en direction du col de la Sauce (2307 m.), sous le Roc du Vent et les Roches Merles. Il coupe à maintes reprises la piste qui dessert les alpages où paissent des Tarines aux yeux de velours dont le lait servira à fabriquer le goûteux Beaufort d'été. A droite c'est la Pointe de la Terrasse et les sommets qui encadrent la Combe de la Neuva. Une fois au col, en contrebas, se déroule une vallée profonde qui va rejoindre le barrage de la Gittaz par le spectaculaire chemin du Curé dont la famille était propriétaire des prairies de la Sauce. Notre périple va s'orienter vers la crête des Gittes et l'impressionnant sentier ouvert en son flanc par les militaires du 22ème Régiment, pendant l'été de 1912, pour pouvoir évoluer à l'abri des tirs italiens. Après une progression prudente sur un parcours rendu glissant par l'humidité de ce versant exposé au nord ouest, on finit par dominer l'imposant refuge (115 places) de la Croix du Bonhomme (2443 m.), lui-même surmonté par les cimes enneigées du Mont Blanc. Après le refuge le sentier continue, toujours vers le nord est, et va longer une zone de rochers qui se parent de teintes nuancées, du rouge vif à l'ocre. C'est là en général que l'on rencontre des troupeaux de bouquetins. L'affluence de randonneurs leur a cependant fait déserter les lieux. Une fois au col des Fours, à 2665 mètres, la vue s'ouvre sur la vallée des Chapieux, la montagne des Glaciers, le col de la Seigne... Délaissant à droite la Tête Sud des Fours, on traverse à gauche les blocs de rochers rouges où de multiples cairns égarent plus qu'ils ne guident nos pas. S'ensuit une sorte de dôme rocailleux surmonté d'une table d'orientation très détaillée, la Tête Nord des Fours, à 2756 mètres d'altitude. Après un pique-nique au soleil et à l'abri du vent dans les rochers rouges, le retour s'effectue par le même chemin.

Nous avions déjà effectué d'autres sorties dans ce secteur qui ont donné lieu à des articles dans ce blog : la via ferrata du Roc du Vent (ici), le col de la Croix du Bonhomme et la crête des Gittes par le Chemin du Curé (ici), le col des Fours par le lac de Mya (ici).

Depuis le plan de la Lai le Roc du Vent sort de l'ombre. Un groupe progresse dans la prairie. Un curieux abreuvoir jouxte un chalet d'alpage.Depuis le plan de la Lai le Roc du Vent sort de l'ombre. Un groupe progresse dans la prairie. Un curieux abreuvoir jouxte un chalet d'alpage.Depuis le plan de la Lai le Roc du Vent sort de l'ombre. Un groupe progresse dans la prairie. Un curieux abreuvoir jouxte un chalet d'alpage.

Depuis le plan de la Lai le Roc du Vent sort de l'ombre. Un groupe progresse dans la prairie. Un curieux abreuvoir jouxte un chalet d'alpage.

Au col de la Sauce. De l'autre côté de la combe profonde, le col et la tête des Fours. Derrière c'est le Roc du Vent et le lac de Roselend sous une légère brume.Au col de la Sauce. De l'autre côté de la combe profonde, le col et la tête des Fours. Derrière c'est le Roc du Vent et le lac de Roselend sous une légère brume.Au col de la Sauce. De l'autre côté de la combe profonde, le col et la tête des Fours. Derrière c'est le Roc du Vent et le lac de Roselend sous une légère brume.

Au col de la Sauce. De l'autre côté de la combe profonde, le col et la tête des Fours. Derrière c'est le Roc du Vent et le lac de Roselend sous une légère brume.

Un panorama sur la vallée de la Gittaz.

Un panorama sur la vallée de la Gittaz.

Sur la crête des Gittes on finit par dominer le refuge.Sur la crête des Gittes on finit par dominer le refuge.Sur la crête des Gittes on finit par dominer le refuge.
Sur la crête des Gittes on finit par dominer le refuge.Sur la crête des Gittes on finit par dominer le refuge.Sur la crête des Gittes on finit par dominer le refuge.

Sur la crête des Gittes on finit par dominer le refuge.

Au refuge de la Croix du Bonhomme, une yourte de guingois. Au dessus, un cairn régulier marque l'embranchement de deux sentiers.Au refuge de la Croix du Bonhomme, une yourte de guingois. Au dessus, un cairn régulier marque l'embranchement de deux sentiers.Au refuge de la Croix du Bonhomme, une yourte de guingois. Au dessus, un cairn régulier marque l'embranchement de deux sentiers.

Au refuge de la Croix du Bonhomme, une yourte de guingois. Au dessus, un cairn régulier marque l'embranchement de deux sentiers.

Des rochers rouges nous accompagnent jusqu'au col des Fours. C'est ensuite la montée à la Tête Nord.Des rochers rouges nous accompagnent jusqu'au col des Fours. C'est ensuite la montée à la Tête Nord.Des rochers rouges nous accompagnent jusqu'au col des Fours. C'est ensuite la montée à la Tête Nord.

Des rochers rouges nous accompagnent jusqu'au col des Fours. C'est ensuite la montée à la Tête Nord.

Une vue d'en haut avec les Roches Merles.

Une vue d'en haut avec les Roches Merles.

Au sommet, une table d'orientation. On fait face à la Montagne des Glaciers et, de l'autre côté, à la Tête Sud des Fours.Au sommet, une table d'orientation. On fait face à la Montagne des Glaciers et, de l'autre côté, à la Tête Sud des Fours.Au sommet, une table d'orientation. On fait face à la Montagne des Glaciers et, de l'autre côté, à la Tête Sud des Fours.

Au sommet, une table d'orientation. On fait face à la Montagne des Glaciers et, de l'autre côté, à la Tête Sud des Fours.

Sur le chemin du retour, de nouveau dans les roches rouges, sous un pylône très voyant et au dessus du refuge.Sur le chemin du retour, de nouveau dans les roches rouges, sous un pylône très voyant et au dessus du refuge.Sur le chemin du retour, de nouveau dans les roches rouges, sous un pylône très voyant et au dessus du refuge.

Sur le chemin du retour, de nouveau dans les roches rouges, sous un pylône très voyant et au dessus du refuge.

Un autre point de vue sur la crête des Gittes.Un autre point de vue sur la crête des Gittes.Un autre point de vue sur la crête des Gittes.

Un autre point de vue sur la crête des Gittes.

Publié dans Randos estivales

Commenter cet article

Dunand 10/09/2016 18:34

C'est toujours avec un grand plaisir que je lis le récit de Roger et regarde les photos qu'il a prisent lors de notre randonnée ;

Roger 10/09/2016 18:55

Merci François pour ton commentaire.