Le Crêt du Midi, 1890 m.

Publié le par Roger

La Croix du Crêt du Midi.La neige est tombée en abondance sur les Savoies en ce mois de novembre. C'est le moment de chausser les raquettes pour la première fois de la saison. Nous partons du Chef-lieu de Notre Dame de Bellecombe, dans le Val d'Arly, au pied du téleski du Réguet à 1140 mètres d'altitude. Le temps est couvert mais la visibilité reste bonne. Une piste forestière s'éloigne vers l'est, légèrement au nord. Tantôt en forêt, tantôt en traversée de pistes de ski, elle croise plusieurs remontées mécaniques et finit par grimper dans la trouée des Seigneurs. Elle passe sous le Mont Réguet avant de rejoindre la crête qui domine le Planay et fait face au Mont Rond. Vers le nord ouest on peut deviner les contours du Charvin, du Treu, du col des Aravis... Le sentier se faufile à travers bois et parvient au Roc des Evettes (1600 m.) dont le nom évoque la présence de sources. C'est aussi l'arrivée de l'antique télésiège à deux places de Flumet qui se caractérise par une lenteur exaspérante. La trace redescend jusqu'au col du Drayon, à 1510 mètres, qui constitue la jonction avec la piste qui monte du Planay et du lieu-dit des Excoffonières. Toujours vers l'est et en forêt on  suit cette piste qui serpente, non sans emprunter les raccourcis qui évitent de longs détours. Une dernière trace pas mal estompée finit par s'interrompre au milieu de nulle part. Nous insistons cependant pour retrouver plus haut un chalet et la voie qui le dessert. On aboutit ainsi dans une vaste clairière, sous le Crêt du Midi. La neige est profonde et la bise qui souffle, accompagnée d'une brève petite pluie, a vite fait de nous refroidir. Au chalet qui marque l'arrivée du téleski du Quezet notre petit groupe se scinde en deux. Contre l'avis de ceux qui veulent interrompre ici la randonnée, le sommet du Crêt du Midi, tout proche, m'appelle avec insistance. Nous sommes deux à le contourner et à parcourir l'arête terminale. D'en haut s'ouvre une belle vue circulaire, d'autant que le temps s'éclaircit. On peut voir en contrebas la ville de Megève. De l'autre côté se dresse le Ban Rouge, sommet de la station de Praz sur Arly. On distingue aussi le dôme caractéristique de Bisanne aux Saisies. En dessous de nous, à 1862 mètres, s'élève la croix que nous avons tôt fait de rejoindre pour une photo sur fond de col des Aravis.

Pour le retour le soleil est au rendez-vous. Nous empruntons le même chemin, mais en montant cette fois jusqu'au Réguet d'où on peut descendre dans la poudreuse, en bordure des pistes, jusqu'au point de départ. Notre périple aura duré 7 heures, pause déjeuner comprise.

Un temps couvert au départ. Un mélèze a pris ses teintes d'automne.Un temps couvert au départ. Un mélèze a pris ses teintes d'automne.Un temps couvert au départ. Un mélèze a pris ses teintes d'automne.

Un temps couvert au départ. Un mélèze a pris ses teintes d'automne.

Le sorbier, une aubaine pour les oiseaux l'hiver. Par terre une feuille et des baies. Des graines à ailettes d'érables jonchent aussi le sol.Le sorbier, une aubaine pour les oiseaux l'hiver. Par terre une feuille et des baies. Des graines à ailettes d'érables jonchent aussi le sol.Le sorbier, une aubaine pour les oiseaux l'hiver. Par terre une feuille et des baies. Des graines à ailettes d'érables jonchent aussi le sol.

Le sorbier, une aubaine pour les oiseaux l'hiver. Par terre une feuille et des baies. Des graines à ailettes d'érables jonchent aussi le sol.

Au roc des Evettes : de la neige et des sorbiers qu'on ne se lasse pas d'admirer.Au roc des Evettes : de la neige et des sorbiers qu'on ne se lasse pas d'admirer.Au roc des Evettes : de la neige et des sorbiers qu'on ne se lasse pas d'admirer.

Au roc des Evettes : de la neige et des sorbiers qu'on ne se lasse pas d'admirer.

L'arrivée sous le crêt du Midi. Un restaurant d'altitude.L'arrivée sous le crêt du Midi. Un restaurant d'altitude.L'arrivée sous le crêt du Midi. Un restaurant d'altitude.

L'arrivée sous le crêt du Midi. Un restaurant d'altitude.

Sous le Crêt et la montée de l'arête.Sous le Crêt et la montée de l'arête.Sous le Crêt et la montée de l'arête.

Sous le Crêt et la montée de l'arête.

La croix sur fond de col des Aravis. Des vues sur Megève.La croix sur fond de col des Aravis. Des vues sur Megève.La croix sur fond de col des Aravis. Des vues sur Megève.

La croix sur fond de col des Aravis. Des vues sur Megève.

Le fond de la station de Praz sur Arly et son point culminant : Ban Rouge. Au loin, Bisanne.Le fond de la station de Praz sur Arly et son point culminant : Ban Rouge. Au loin, Bisanne.Le fond de la station de Praz sur Arly et son point culminant : Ban Rouge. Au loin, Bisanne.

Le fond de la station de Praz sur Arly et son point culminant : Ban Rouge. Au loin, Bisanne.

La descente est amorcée. Au fond le Mont Blanc fait une apparition.La descente est amorcée. Au fond le Mont Blanc fait une apparition.La descente est amorcée. Au fond le Mont Blanc fait une apparition.

La descente est amorcée. Au fond le Mont Blanc fait une apparition.

Au Roc des Evettes, le Charvin et un logo amusant. Une dameuse toute neuve.Au Roc des Evettes, le Charvin et un logo amusant. Une dameuse toute neuve.Au Roc des Evettes, le Charvin et un logo amusant. Une dameuse toute neuve.

Au Roc des Evettes, le Charvin et un logo amusant. Une dameuse toute neuve.

Depuis le Réguet le col des Aravis. Une descente en poudreuse droit vers la station.Depuis le Réguet le col des Aravis. Une descente en poudreuse droit vers la station.Depuis le Réguet le col des Aravis. Une descente en poudreuse droit vers la station.

Depuis le Réguet le col des Aravis. Une descente en poudreuse droit vers la station.

Panorama depuis le Réguet.

Panorama depuis le Réguet.

Commenter cet article