Pra Plan - 2012 m. (Adapar).

Publié le par Roger

Aime la Plagne, en Tarentaise est une commune qui s'étend des deux côtés de l'Isère. Elle regroupe nombre de hameaux et intègre d'anciennes communes comme celle de Granier. Cette dernière se situe à 1250 mètres d'altitude, sur le versant du soleil (l'adret). A la sortie du village, dans le premier lacet de la route, un oratoire (1308 m.) marque le point de départ de la randonnée. En fait, cette dernière s'est déroulée en deux phases. Une première il y a trois jours pour reconnaître le parcours : un épais brouillard masquait la vallée en une belle mer de nuages alors qu'à partir de Granier nous avions droit à un beau soleil. La seconde, aujourd'hui donc, pour accompagner les groupes de randonneurs, sous un soleil bien voilé, avec en prime une forte bise au sommet.

Depuis l'oratoire, en se dirigeant vers l'ouest, on suit une piste en prairie puis en forêt. Elle va longer un terrain de sport rustique destiné aux enfants du coin. Environ 1,5 kms plus loin on rencontre une intersection, face à un chalet (1438 m.) que l'on va contourner par la droite pour repartir vers l'ouest. Après le double lacet du Plan des Charges et un bref arrêt pour mettre les cales, un sentier grimpe vers le nord avant d'aboutir au Chapelet (1790 m.) qui offre déjà une vue à l'ouest sur la roche à Jonathan et, au nord est, sur la roche à Thomas. Une boucle par l'ouest puis vers l'est débouche sur le joli chalet de la Rochassière, au pied du col qui mène au Pra Plan. Une dernière grimpette dans une neige un peu croûtée prête à glisser sur une surface herbeuse et c'est le crêt de la Messe, à 2070 mètres. Quelques jours plus tôt nous y avions pique niqué sous un soleil radieux alors qu'aujourd'hui une forte bise manque de faire s'envoler le plus léger d'entre nous. Qu'importe ! sous nos pieds ou en face on peut voir, outre les chalets de Pra Plan, les sommets qui s'étendent du col du Petit Saint Bernard à celui de la Madeleine, en passant par la station de Peisey Vallandry, sous le Mont Pourri, ou celle de la Plagne.

Glacés par le vent on ne s'attarde pas et on repart pour la Rochassière pour un en cas bien mérité. La descente se poursuit, chaque fois que possible droit dans une pente parfois raide, jusqu'au Chapelet où nous retrouvons le trajet de l'aller.

Finalement, en partant de l'oratoire vers le Chapelet puis le crêt de la Messe et en prolongeant éventuellement vers la pointe de Combe Bénite, il ne s'agissait plus vraiment d'une randonnée mais peut-être d'un pèlerinage...

Au départ, l'oratoire, le village de Granier et la vallée recouverte d'une mer de nuages.Au départ, l'oratoire, le village de Granier et la vallée recouverte d'une mer de nuages.Au départ, l'oratoire, le village de Granier et la vallée recouverte d'une mer de nuages.

Au départ, l'oratoire, le village de Granier et la vallée recouverte d'une mer de nuages.

Un paysage fantomatique, un passage le long du terrain de sports et la progression se poursuit.Un paysage fantomatique, un passage le long du terrain de sports et la progression se poursuit.Un paysage fantomatique, un passage le long du terrain de sports et la progression se poursuit.

Un paysage fantomatique, un passage le long du terrain de sports et la progression se poursuit.

La roche à Jonathan, les hauteurs de la Plagne.La roche à Jonathan, les hauteurs de la Plagne.La roche à Jonathan, les hauteurs de la Plagne.

La roche à Jonathan, les hauteurs de la Plagne.

De la Plagne au Cheval Noir.

De la Plagne au Cheval Noir.

Au Chapelet, un panier à frites recherche une bassine d'huile bouillante pour faire trempette.Au Chapelet, un panier à frites recherche une bassine d'huile bouillante pour faire trempette.Au Chapelet, un panier à frites recherche une bassine d'huile bouillante pour faire trempette.

Au Chapelet, un panier à frites recherche une bassine d'huile bouillante pour faire trempette.

Vers le Chapelet avant de s'engager de nouveau dans la pente.Vers le Chapelet avant de s'engager de nouveau dans la pente.Vers le Chapelet avant de s'engager de nouveau dans la pente.

Vers le Chapelet avant de s'engager de nouveau dans la pente.

Après la Rochassière et son chalet, un dernier effort pour parvenir au but.Après la Rochassière et son chalet, un dernier effort pour parvenir au but.Après la Rochassière et son chalet, un dernier effort pour parvenir au but.

Après la Rochassière et son chalet, un dernier effort pour parvenir au but.

Au crêt de la Messe. Quelques jours plus tôt sous un beau soleil, histoire de faire enrager ceux qui n'ont eu droit qu'à la tempête.Au crêt de la Messe. Quelques jours plus tôt sous un beau soleil, histoire de faire enrager ceux qui n'ont eu droit qu'à la tempête.Au crêt de la Messe. Quelques jours plus tôt sous un beau soleil, histoire de faire enrager ceux qui n'ont eu droit qu'à la tempête.

Au crêt de la Messe. Quelques jours plus tôt sous un beau soleil, histoire de faire enrager ceux qui n'ont eu droit qu'à la tempête.

De la roche à Thomas au Mont Pourri et à Bellecôte.

De la roche à Thomas au Mont Pourri et à Bellecôte.

La roche à Thomas et le hameau de Pra Plan avec ses chalets.La roche à Thomas et le hameau de Pra Plan avec ses chalets.La roche à Thomas et le hameau de Pra Plan avec ses chalets.

La roche à Thomas et le hameau de Pra Plan avec ses chalets.

Pra Plan face au Mont Pourri. Un paravalanche domine la vallée.Pra Plan face au Mont Pourri. Un paravalanche domine la vallée.Pra Plan face au Mont Pourri. Un paravalanche domine la vallée.

Pra Plan face au Mont Pourri. Un paravalanche domine la vallée.

Dans la descente, une neige soufflée par le vent.Dans la descente, une neige soufflée par le vent.Dans la descente, une neige soufflée par le vent.

Dans la descente, une neige soufflée par le vent.

Le retour avec une coulée de neige.Le retour avec une coulée de neige.Le retour avec une coulée de neige.

Le retour avec une coulée de neige.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article