Le col de la Vanoise, 2517 m.

Publié le par Roger

Le col de la Vanoise constitue un passage bien connu entre la Tarentaise et la Maurienne par où transitaient nombre de marchandises acheminées à dos de mulets. A Pralognan la Vanoise nous avions envisagé de partir du parking des Fontanettes, au pied des télésièges du Génépi et des Gentianes. Mauvaise pioche ! La route qui le dessert est fermée en hiver et constitue une piste de retour à la station. Il nous faut donc partir du village, à 1420 mètres au lieu de 1650, et rejoindre les Bieux d'où part vers l'est le sentier qui serpente au dessus des falaises de la Fraîche. Tantôt rocailleux, tantôt recouvert d'une couche de neige gelée, il s'élève jusqu'au hameau des Fontanettes, quelques 230 mètres plus haut. De là le sentier d'été va longer par la gauche et le plus souvent en zone boisée le télésiège du Génépi et la piste rouge, encore bien gelée si l'on en juge par le crissement des semelles de ski et la prudence affichée de ceux qui l'empruntent. Petit à petit les plaques de neige se font plus fréquentes et on finit par chausser les raquettes non loin de la gare d'arrivée. Un peu en dessous, au bord du torrent de la Glière, se dresse l'élégant refuge des Barmettes (1983 m.) avec une vue sur les dents de la Portetta et le Petit Mont Blanc. Un petit pont enjambe le ruisseau et on s'engage dans le vallon face à l'aiguille effilée de la Vanoise. Le sentier est souvent bordé de murets de pierres qui rappellent l'importance de cette ancienne voie de passage. On finit ainsi par arriver au dessus du lac des Vaches, invisible car gelé et recouvert de neige, que l'on va contourner par la gauche. Au fond se révèlent les deux pointes et la langue du glacier de la Grande Casse. La pente s'accentue encore un moment pour un dernier effort avant de déboucher sur la partie moins pentue qui domine le lac Long. Cette fin de parcours nous semble interminable jusqu'au col où se nichent les chalets de la Vanoise. Il y a en fait trois bâtisses, l'une en pierre datant de 1878 et qui sert à présent pour loger le personnel du refuge (photo ci-dessus), l'autre en préfabriqué installé en 1974 et la dernière, toute récente, en ossature de bois construite en 2013. Le nom de Félix Faure associé au refuge vient de la venue sur les lieux en 1897 de cet ancien président de la République.

Un en-cas vite avalé car il y a du vent et c'est le retour par le même chemin mais en profitant de champs de neige pour éviter le sentier. Aux Barmettes on emprunte le bord des pistes pour redescendre dans une neige bien ramollie depuis le matin. C'est ainsi que l'on parvient, raquettes aux pieds, jusqu'au centre du village.

A voir aussi dans ce même secteur : le col de la Vanoise en circuit (ici) et la via ferrata de la cascade de la Fraîche (ici).

Le bouquetin, emblème de Pralognan. Dans la traversée des ruelles.Le bouquetin, emblème de Pralognan. Dans la traversée des ruelles.Le bouquetin, emblème de Pralognan. Dans la traversée des ruelles.

Le bouquetin, emblème de Pralognan. Dans la traversée des ruelles.

Le hameau des Fontanettes sous le Grand Marchet. Depuis le sentier.Le hameau des Fontanettes sous le Grand Marchet. Depuis le sentier.Le hameau des Fontanettes sous le Grand Marchet. Depuis le sentier.

Le hameau des Fontanettes sous le Grand Marchet. Depuis le sentier.

Un insecte piqueur sous un abri. En haut du télésiège du Génépi, un moment de plaisir pour de jeunes handicapés. Le refuge de la Barmette.Un insecte piqueur sous un abri. En haut du télésiège du Génépi, un moment de plaisir pour de jeunes handicapés. Le refuge de la Barmette.Un insecte piqueur sous un abri. En haut du télésiège du Génépi, un moment de plaisir pour de jeunes handicapés. Le refuge de la Barmette.

Un insecte piqueur sous un abri. En haut du télésiège du Génépi, un moment de plaisir pour de jeunes handicapés. Le refuge de la Barmette.

La traversée du torrent dela Glière. Depuis le chemin bordé de murets de pierres, l'Aiguille de la Vanoise. Les chalets de la Glière.La traversée du torrent dela Glière. Depuis le chemin bordé de murets de pierres, l'Aiguille de la Vanoise. Les chalets de la Glière.La traversée du torrent dela Glière. Depuis le chemin bordé de murets de pierres, l'Aiguille de la Vanoise. Les chalets de la Glière.

La traversée du torrent dela Glière. Depuis le chemin bordé de murets de pierres, l'Aiguille de la Vanoise. Les chalets de la Glière.

Depuis le lac des Vaches, la Grande Casse avec la Petite et la Grande Glière. Des traces dans la neige. En bordure du lac Long.Depuis le lac des Vaches, la Grande Casse avec la Petite et la Grande Glière. Des traces dans la neige. En bordure du lac Long.Depuis le lac des Vaches, la Grande Casse avec la Petite et la Grande Glière. Des traces dans la neige. En bordure du lac Long.

Depuis le lac des Vaches, la Grande Casse avec la Petite et la Grande Glière. Des traces dans la neige. En bordure du lac Long.

Les chalets refuges du col de la Vanoise.Les chalets refuges du col de la Vanoise.Les chalets refuges du col de la Vanoise.

Les chalets refuges du col de la Vanoise.

Au col, sous l'Aiguille de la Vanoise. Sur le chemin du retour.Au col, sous l'Aiguille de la Vanoise. Sur le chemin du retour.Au col, sous l'Aiguille de la Vanoise. Sur le chemin du retour.

Au col, sous l'Aiguille de la Vanoise. Sur le chemin du retour.

La neige brille au soleil dans la descente.La neige brille au soleil dans la descente.La neige brille au soleil dans la descente.

La neige brille au soleil dans la descente.

Depuis le lac des Vaches. Une piste très pentue. Dernier regard su les Fontanettes.Depuis le lac des Vaches. Une piste très pentue. Dernier regard su les Fontanettes.Depuis le lac des Vaches. Une piste très pentue. Dernier regard su les Fontanettes.

Depuis le lac des Vaches. Une piste très pentue. Dernier regard su les Fontanettes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article