Le col des Rochilles (2496 m.)

Publié le par Roger

A Valloire, en Maurienne, la route qui mène au col du Galibier passe par le hameau de Bonnenuit à 1670 mètres. Elle est ensuite fermée pour la saison hivernale et couverte de neige. Il faut donc chausser les raquettes pour la remonter sur environ 3,5 kilomètres jusqu'au Plan Lachat où débute vraiment la randonnée. Chemin faisant des attelages de chiens de traineau nous dépassent. A droite on va longer une enfilade de sommets avec la Grande Paré aux pentes sombres couvertes d'éboulis puis, après la combe de Mortavieille, la Roche Olvéra. En face se dessine déjà le Grand Galibier. C'est précisément au pied de ce dernier, là où l'on rencontre les premiers lacets de la route vers le col, que se situe le Plan Lachat, à 1962 mètres. On suit alors à l'est une piste en direction du groupe de chalets des Mottets. Entre temps on aura laissé sur la gauche le GR 574 du tour du Mt Thabor. Bien que plus direct il longe en effet une forte pente qui peut présenter un risque de coulées de neige et il doit franchir un torrent qui pourrait être gonflé par le redoux. La prudence implique que l'on emprunte la piste sinueuse damée par les chenillettes qui dessert le camp des Rochilles. C'est très long, mais çà et là on peut couper les lacets en s'engageant droit dans la pente. C'est assez contraignant mais on gagne du temps. On finit par arriver en vue du camp à 2412 mètres, juste sous les Tours de Notre-Dame. Il s'agit d'un groupe de bâtiments de l'armée destinés à l'origine à défendre le passage qui relie la vallée de la Maurienne à celle de la Clarée vers Briançon. Le site qui appartient au 93ème RAM (Régiment d'Artillerie de Montagne) sert encore pour des stages d'aguerrissement en montagne. Nous y trouvons d'ailleurs une section de légionnaires qui se livrent à une séance de tir sur cibles. Le col des Rochilles n'est plus très loin. Un chemin permet de le rejoindre sans difficulté. Il domine le lac du Grand Plan et le lac Rond qui sont encore gelés et recouverts d'une couche de neige zébrée des traces d'un scooter des neiges, de skis ou de raquettes. A gauche se dresse le pic de l'Aigle et la pointe de la Plagnette. A droite il s'agit des pointes de la Fourche et des Blanchets. Derrière nous, en contrebas, c'est le camp des Rochilles sur fond d'aiguilles d'Arves (photo ci-dessus). Nous n'avons pas le temps de poursuivre notre périple jusqu'au seuil des Rochilles en longeant les trois lacs. Nous revenons donc sur nos pas vers le camp puis les Mottets, droit dans la pente. De là jusqu'au parking de Bonnenuit la route nous semble vraiment interminable.

A voir aussi dans ce secteur les via ferrata de Valloire (ici).

Depuis Bonnenuit, en route vers le Plan Lachat face à la roche Olivera. On y fait des rencontres.Depuis Bonnenuit, en route vers le Plan Lachat face à la roche Olivera. On y fait des rencontres.Depuis Bonnenuit, en route vers le Plan Lachat face à la roche Olivera. On y fait des rencontres.

Depuis Bonnenuit, en route vers le Plan Lachat face à la roche Olivera. On y fait des rencontres.

Du Plan Lachat à la Jargette.Du Plan Lachat à la Jargette.Du Plan Lachat à la Jargette.

Du Plan Lachat à la Jargette.

Vers le sud et les Cerces.

Vers le sud et les Cerces.

On aborde la montée vers les Rochilles.On aborde la montée vers les Rochilles.On aborde la montée vers les Rochilles.

On aborde la montée vers les Rochilles.

Les chalets des Mottets, les Tours de Notre Dame et la crête de Lachat.Les chalets des Mottets, les Tours de Notre Dame et la crête de Lachat.Les chalets des Mottets, les Tours de Notre Dame et la crête de Lachat.

Les chalets des Mottets, les Tours de Notre Dame et la crête de Lachat.

L'arrivée au camp des Rochilles au pied du col, entre les Tours de Notre Dame et le pic de l'Aigle.L'arrivée au camp des Rochilles au pied du col, entre les Tours de Notre Dame et le pic de l'Aigle.L'arrivée au camp des Rochilles au pied du col, entre les Tours de Notre Dame et le pic de l'Aigle.

L'arrivée au camp des Rochilles au pied du col, entre les Tours de Notre Dame et le pic de l'Aigle.

Au camp des Rochilles. Des cibles dans la neige.Au camp des Rochilles. Des cibles dans la neige.Au camp des Rochilles. Des cibles dans la neige.

Au camp des Rochilles. Des cibles dans la neige.

Une dernière montée vers le col des Rochilles. En dessous, le lac du Grand Plan. Vers le nord, le pic de l'Aigle.Une dernière montée vers le col des Rochilles. En dessous, le lac du Grand Plan. Vers le nord, le pic de l'Aigle.Une dernière montée vers le col des Rochilles. En dessous, le lac du Grand Plan. Vers le nord, le pic de l'Aigle.

Une dernière montée vers le col des Rochilles. En dessous, le lac du Grand Plan. Vers le nord, le pic de l'Aigle.

De retour au camp, le refuge. Dans la descente.De retour au camp, le refuge. Dans la descente.De retour au camp, le refuge. Dans la descente.

De retour au camp, le refuge. Dans la descente.

Un panorama sur les tours de Notre Dame.

Un panorama sur les tours de Notre Dame.

De retour aux Mottets.De retour aux Mottets.De retour aux Mottets.

De retour aux Mottets.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article