Le Verdet (2294 m.) Adapar

Publié le par Roger

Dans la vallée des Bellevilles, au dessus de Saint Martin, se niche Béranger, un joli hameau qui fait face à Crève Tête, séparé de Cheval Noir par le col de la Madeleine, sur fond de chaîne de la Lauzière. Juste en dessous du parking, à l'entrée du village, à 1589 mètres, une piste vers l'est va rejoindre les chalets des Dogettes (1762 m.) qui ont gardé leur crépi rosé d'origine. On peut chausser tout de suite les raquettes même si la neige est encore un peu ferme en ce début de matinée. Le bleu du ciel laisse présager une belle journée ensoleillée. La trace s'oriente plus vers le sud et, à proximité de la forêt, croise les Fleurettes, un groupe de petits chalets très agréables, servi par une vue remarquable et affublé d'un nom fort sympathique. Le chemin se poursuit à couvert et finit par déboucher aux Arcosses puis à Cacabeurre (quel drôle de nom !), à 2050 mètres. Depuis cette maisonnette on va s'élever à vue, au sud est, sur les flancs de la montagne de Cherferie dans une pente soutenue striée de nombreuses traces de skieurs. C'est un peu essoufflés que l'on débouche sur la crête qui ouvre la vue sur la vallée de Méribel, avec un panorama qui va du Mont Blanc à la Saulire et aux aiguilles du Fruit, en passant par la Grande Casse. Quelques dizaines de mètres de plus et l'on parvient au Verdet, point d'arrivée du télésiège "Olympic Express", ouvert en 1990, qui dessert la Face, cette piste olympique conçue pour la descente des dames lors des J.O. de 1992 (photo ci dessus). Les skieurs sont encore assez nombreux en cette belle journée. Une table d'orientation renseigne sur la plupart des sommets des alentours qui offrent un spectacle grandiose, sublimé par l'éclat sur la neige d'un soleil généreux.

Pour le retour on suit la crête vers le nord en enchaînant montées et descentes tout en veillant à ne pas trop s'approcher du bord dont les corniches ne demandent qu'à s'écrouler. On parvient ainsi au col de Jean, à 2050 mètres pour remonter au plan de Leschaux et encore à la croix Jean Claude(2065 m.) avant d'aboutir au Dos de Crest-Voland (2093 m.). En dehors de tout sentier on se retrouve au plan du Genièvre et on repart vers le sud en longeant une barre rocheuse qui plonge en dessous de nous. Plus loin une pente plus douce débouche  et sur le chalet de l'Arpette et la piste de l'Altisurface. Le reste du parcours s'effectue au juger, plus ou moins en trace directe à travers les prairies et la forêt.

 

 

Le hameau de Béranger.Le hameau de Béranger.Le hameau de Béranger.

Le hameau de Béranger.

Après le coq du clocher on commence à prendre de la hauteur. Au fond, Crève-Tête et le Cheval Noir.Après le coq du clocher on commence à prendre de la hauteur. Au fond, Crève-Tête et le Cheval Noir.Après le coq du clocher on commence à prendre de la hauteur. Au fond, Crève-Tête et le Cheval Noir.

Après le coq du clocher on commence à prendre de la hauteur. Au fond, Crève-Tête et le Cheval Noir.

Derrière nous le panorama avec, au centre, le Plan des Queux.

Derrière nous le panorama avec, au centre, le Plan des Queux.

On parvient aux chalets des Dogettes.On parvient aux chalets des Dogettes.On parvient aux chalets des Dogettes.

On parvient aux chalets des Dogettes.

Aux Fleurettes.Aux Fleurettes.Aux Fleurettes.

Aux Fleurettes.

Après le chalet des Arcosses, on rejoint celui de Cacabeurre.Après le chalet des Arcosses, on rejoint celui de Cacabeurre.Après le chalet des Arcosses, on rejoint celui de Cacabeurre.

Après le chalet des Arcosses, on rejoint celui de Cacabeurre.

On quitte ce site accueillant pour aborder les pentes de Cherferie.On quitte ce site accueillant pour aborder les pentes de Cherferie.On quitte ce site accueillant pour aborder les pentes de Cherferie.

On quitte ce site accueillant pour aborder les pentes de Cherferie.

Le groupe se faufile entre les traces des skieurs.Le groupe se faufile entre les traces des skieurs.Le groupe se faufile entre les traces des skieurs.

Le groupe se faufile entre les traces des skieurs.

Enfin sur la crête avec un panorama du Mt Blanc à l'Aiguille du Fruit, en passant par la Grande Casse et la Saulire.

Enfin sur la crête avec un panorama du Mt Blanc à l'Aiguille du Fruit, en passant par la Grande Casse et la Saulire.

Au Verdet, avec une vue sur les Aiguilles d'Arve et le Grand Perron, le groupe s'offre un cadre.Au Verdet, avec une vue sur les Aiguilles d'Arve et le Grand Perron, le groupe s'offre un cadre.Au Verdet, avec une vue sur les Aiguilles d'Arve et le Grand Perron, le groupe s'offre un cadre.

Au Verdet, avec une vue sur les Aiguilles d'Arve et le Grand Perron, le groupe s'offre un cadre.

Un dernier regard sur la table d'orientation et on aborde le retour par la crête vers le nord. Le soleil sur la neige met en valeur les reliefs.Un dernier regard sur la table d'orientation et on aborde le retour par la crête vers le nord. Le soleil sur la neige met en valeur les reliefs.Un dernier regard sur la table d'orientation et on aborde le retour par la crête vers le nord. Le soleil sur la neige met en valeur les reliefs.

Un dernier regard sur la table d'orientation et on aborde le retour par la crête vers le nord. Le soleil sur la neige met en valeur les reliefs.

Vers la Croix Jean-Claude qui domine la vallée de Méribel.Vers la Croix Jean-Claude qui domine la vallée de Méribel.Vers la Croix Jean-Claude qui domine la vallée de Méribel.

Vers la Croix Jean-Claude qui domine la vallée de Méribel.

Depuis le Dos de Crest-Voland c'est la descente vers Béranger. A l'Altisurface la manche à air est bien dégradée.Depuis le Dos de Crest-Voland c'est la descente vers Béranger. A l'Altisurface la manche à air est bien dégradée.Depuis le Dos de Crest-Voland c'est la descente vers Béranger. A l'Altisurface la manche à air est bien dégradée.

Depuis le Dos de Crest-Voland c'est la descente vers Béranger. A l'Altisurface la manche à air est bien dégradée.

Un bain de siège à l'Arpette avant de regagner le village ?Un bain de siège à l'Arpette avant de regagner le village ?Un bain de siège à l'Arpette avant de regagner le village ?

Un bain de siège à l'Arpette avant de regagner le village ?

Commenter cet article