Le roc des Boeufs (1775 m.)

Publié le par Roger

Le roc des Boeufs depuis Mont DerrièreQuel drôle de nom pour cette longue barre rocheuse bordée de falaises impressionnantes ! Il est en effet inenvisageable que ces placides ruminants aient pu y accéder. Peut-être est-ce lié aux alpages qui s'étalent en contrebas. Je n'ai pas trouvé d'explications...si quelqu'un en a... Toujours est-il que je me retrouve au delà de Bellecombe en Bauges, entre Mont-Devant et Mont-Derrière (c'est logique !) sur un parking, à 1010 mètres d'altitude. Il faut traverser ce dernier hameau et remonter la vallée vers le nord en suivant une petite route goudronnée interdite à la circulation. Malgré des prévisions météo optimistes les paysages sont masqués par la brume, ce qui leur donne un aspect mystérieux. A la sortie du village une maisonnette, "le grenier du Mont", rassemble au rez de chaussée des outils et des ustensiles anciens et à l'étage la reconstitution d'une petite salle d'habitation. Elle est fermée à clef mais une petite fenêtre permet d'entrevoir quelques éléments de l'intérieur. En continuant sur la route, dont on peut parfois couper les lacets par des chemins de traverse, on finit par arriver aux chalets du Sollier, à 1451 mètres. A droite des bâtiments, près d'un abreuvoir, un petit cairn marque le départ du sentier qui va s'élever dans la prairie, traverser une forêt, s'établir de nouveau à découvert avant de grimper plus nettement et serpenter en direction de la barre rocheuse. Parfois des plaques de neige gelées sur le chemin corsent la progression. Plus haut elles disparaissent, laissant la place à des éboulis. Une fois sur la crête, des marques vertes indiquent les passages à suivre. Ce parcours n'est pas difficile en soi mais il est aérien et implique beaucoup d'attention pour voir où l'on pose les pieds et trouver les meilleurs points d'appui pour les mains. On parvient ainsi au sommet marqué par une sculpture en acier sous la forme d'une plaque ajourée qui représente un grimpeur. Elle a été érigée par la famille de Fabrice, un jeune alpiniste décédé sur le site. Malheureusement, un randonneur indélicat, sans doute atteint de crétinisme avancé, y a inscrit des propos injurieux qui visent aussi bien les maghrébins que les motards, éleveurs ou chasseurs. Cela dit, je ne pourrai pas évoquer les paysages, d'un côté ou de l'autre de la crête. Ils sont noyés dans une forte brume qui ne parvient pas à se dissiper. Il faudra donc y retourner dans des conditions plus favorables.

La descente s'effectue par le même chemin. Les passages enneigés sont vraiment délicats à franchir et j'ai assisté à une chute de cailloux sans doute déstabilisés par un animal que je n'ai pas pu voir.

Egalement dans ce secteur, la montagne d'Entrevernes, dans le prolongement du roc des Boeufs, et le Taillefer.

Mont Derrière et le Roc des Boeufs. A la sortie du village, une source. Quelques gentianes dans les prés.Mont Derrière et le Roc des Boeufs. A la sortie du village, une source. Quelques gentianes dans les prés.Mont Derrière et le Roc des Boeufs. A la sortie du village, une source. Quelques gentianes dans les prés.

Mont Derrière et le Roc des Boeufs. A la sortie du village, une source. Quelques gentianes dans les prés.

Au grenier des monts, d'anciens outils et ustensiles.Au grenier des monts, d'anciens outils et ustensiles.Au grenier des monts, d'anciens outils et ustensiles.

Au grenier des monts, d'anciens outils et ustensiles.

Les chalets du Sollier et le petit cairn qui indique le départ du sentier.Les chalets du Sollier et le petit cairn qui indique le départ du sentier.Les chalets du Sollier et le petit cairn qui indique le départ du sentier.

Les chalets du Sollier et le petit cairn qui indique le départ du sentier.

Des crocus pointent le bout de leur nez. En chemin, un drôle de personnage sur un tronc. Sur le sentier, quelques névés.Des crocus pointent le bout de leur nez. En chemin, un drôle de personnage sur un tronc. Sur le sentier, quelques névés.Des crocus pointent le bout de leur nez. En chemin, un drôle de personnage sur un tronc. Sur le sentier, quelques névés.

Des crocus pointent le bout de leur nez. En chemin, un drôle de personnage sur un tronc. Sur le sentier, quelques névés.

Sous la falaise, un univers de rochers.Sous la falaise, un univers de rochers.Sous la falaise, un univers de rochers.

Sous la falaise, un univers de rochers.

A l'arrivée, l'élégante sculpture en mémoire de Fabrice, mais aussi le témoignage de la bêtise de certains randonneurs.A l'arrivée, l'élégante sculpture en mémoire de Fabrice, mais aussi le témoignage de la bêtise de certains randonneurs.A l'arrivée, l'élégante sculpture en mémoire de Fabrice, mais aussi le témoignage de la bêtise de certains randonneurs.

A l'arrivée, l'élégante sculpture en mémoire de Fabrice, mais aussi le témoignage de la bêtise de certains randonneurs.

Sur le flanc est, un a-pic impressionnant. Au sud, sur la crête, un sommet très découpé avec un arbre isolé. Des fleurs au creux du rocher.Sur le flanc est, un a-pic impressionnant. Au sud, sur la crête, un sommet très découpé avec un arbre isolé. Des fleurs au creux du rocher.Sur le flanc est, un a-pic impressionnant. Au sud, sur la crête, un sommet très découpé avec un arbre isolé. Des fleurs au creux du rocher.

Sur le flanc est, un a-pic impressionnant. Au sud, sur la crête, un sommet très découpé avec un arbre isolé. Des fleurs au creux du rocher.

sur le chemin du retour, des arbres aux formes torturées, un pierrier et un fond de vallée verdoyante où se niche Mont Derrière.sur le chemin du retour, des arbres aux formes torturées, un pierrier et un fond de vallée verdoyante où se niche Mont Derrière.sur le chemin du retour, des arbres aux formes torturées, un pierrier et un fond de vallée verdoyante où se niche Mont Derrière.

sur le chemin du retour, des arbres aux formes torturées, un pierrier et un fond de vallée verdoyante où se niche Mont Derrière.

Publié dans Randos estivales

Commenter cet article