Le Suet (1826 m.).

Publié le par Roger

La semaine dernière nous étions allés à la croix du Lachat de Thônes (voir l'article). Aujourd'hui c'est dans le prolongement du même massif que je me dirige, vers le Suet. On pourrait imaginer que ce nom évoque la sueur que l'on va produire pour l'atteindre. En fait il s'agit simplement de la désignation d'un sommet moins élevé que ses voisins, en l'occurrence le Lachat. A l'entrée de Saint Jean de Sixt, depuis Thônes, une petite route à gauche dessert le hameau de Forgeassoud Dessus. Le parking (1003 m.) se situe au niveau de la vaste ferme "Milk et Bouse" qui élève des vaches, produit et commercialise des fromages locaux (Tomme d'Abondance, Reblochon, pour ne citer que les plus connus). Le chemin passe derrière la ferme et monte dans la prairie jusqu'à l'orée du bois. Il s'élève ensuite à flanc en ménageant quelques points de vue sur le massif des Aravis comme celui du Crêt Brûlé. Il fait chaud mais l'ombre des arbres et un petit souffle d'air rendent la progression supportable. Cela ne va pas durer cependant car, assez vite le sentier s'oriente vers le nord et, de 1200 à 1450 mètres, une pente raide met à mal les mollets et rend la respiration difficile. A ce dernier niveau il oblique vers le nord ouest et se fait quand même moins contraignant. On arrive finalement à la cabane du Suet (1628 m.), un vieux petit chalet étayé par des madriers pour éviter qu'il ne s'écroule. L'intérieur est rustique avec une table, un petit poêle, quelques casseroles et une réserve de bois...bref, tout ce qu'il faut si l'on se retrouve pris par du mauvais temps. Une boite renferme même des bougies et des cahiers recueillent de nombreux commentaires élogieux de randonneurs. Sur le mur, tout près de casseroles, Pierre déclare sa flamme pour Flo : tout un programme ! Il reste 200 mètres à franchir. Le sentier continue vers le nord dans les lapiaz (dalles calcaires ravinées par le ruissellement) qui forment parfois des couloirs ou longent des trous dans lesquels subsiste un peu de neige. S'ensuivent, et c'est moins drôle, des passages en pierriers qui s'étagent jusqu'au sommet marqué par un poteau (sans doute le reste d'une croix de bois) et par une pancarte indiquant l'altitude. La vue est très ouverte avec la pointe de Puvat, le Jalouvre, les monts des Aravis jusqu'au Charvin,la Tournette et, vers l'ouest, le Lachat dont on devine la croix.

Pour le retour, à partir de la cabane du Suet, un sentier part à droite (ouest), le long d'une combe, en direction du Lachat. A 1636 mètres il descend plus nettement à travers la forêt pour revenir en bas à l'est. En fait les indications sont rares. Une première pancarte oriente vers les Villards. Je la suis un instant jusqu'à une autre dans la même direction. Cette fois je préfère m'en tenir à ce que je pense plutôt la bonne direction en empruntant un vague sentier visiblement peu fréquenté qui finit par déboucher sur une piste caillouteuse. En la suivant sur quelques dizaines de mètres un nouveau chemin ramène directement au point de départ.

Au départ, à Forgeassoud, à la ferme Milk et Bouse, un chalet sur fond de Tournette. Un regard sur la prairie et le massif des Aravis.Au départ, à Forgeassoud, à la ferme Milk et Bouse, un chalet sur fond de Tournette. Un regard sur la prairie et le massif des Aravis.Au départ, à Forgeassoud, à la ferme Milk et Bouse, un chalet sur fond de Tournette. Un regard sur la prairie et le massif des Aravis.

Au départ, à Forgeassoud, à la ferme Milk et Bouse, un chalet sur fond de Tournette. Un regard sur la prairie et le massif des Aravis.

Sur le chemin, une vue sur la Pointe Percée.Sur le chemin, une vue sur la Pointe Percée.Sur le chemin, une vue sur la Pointe Percée.

Sur le chemin, une vue sur la Pointe Percée.

Dans un décor minéral le muguet est en fleurs.Dans un décor minéral le muguet est en fleurs.Dans un décor minéral le muguet est en fleurs.

Dans un décor minéral le muguet est en fleurs.

La cabane du Suet.La cabane du Suet.La cabane du Suet.

La cabane du Suet.

Un passage dans les lapiaz et une vue sur le Charvin.Un passage dans les lapiaz et une vue sur le Charvin.Un passage dans les lapiaz et une vue sur le Charvin.

Un passage dans les lapiaz et une vue sur le Charvin.

Au sommet du Suet avec, en premier plan, la crête du Lachat et sa falaise.Au sommet du Suet avec, en premier plan, la crête du Lachat et sa falaise.Au sommet du Suet avec, en premier plan, la crête du Lachat et sa falaise.

Au sommet du Suet avec, en premier plan, la crête du Lachat et sa falaise.

Depuis le sommet, le Jalouvre, la pointe de Puvat, le col des Aravis.Depuis le sommet, le Jalouvre, la pointe de Puvat, le col des Aravis.Depuis le sommet, le Jalouvre, la pointe de Puvat, le col des Aravis.

Depuis le sommet, le Jalouvre, la pointe de Puvat, le col des Aravis.

Dans la descente, une cavité dans la roche, un drôle de personnage et une combe sous le Lachat.Dans la descente, une cavité dans la roche, un drôle de personnage et une combe sous le Lachat.Dans la descente, une cavité dans la roche, un drôle de personnage et une combe sous le Lachat.

Dans la descente, une cavité dans la roche, un drôle de personnage et une combe sous le Lachat.

Publié dans Randos estivales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sandrine 06/06/2017 09:57

Tres belle balade et le bonjour des deux haute savoyardes croisees au sommet