Mayères et l'arête des Saix - 1851 m. (Adapar).

Publié le par Roger

La Pointe Percée depuis l'arête des Saix.

Le grand parking de Burzier, à 970 mètres d'altitude se situe à l'ouest de Sallanches. Le car emprunte une route qui part vers le nord et passe par le Crêt et la Provence, mais en voiture il est possible de monter en longeant par la droite la Collégiale St Jacques et de suivre les panneaux indiquant Burzier.

Dès le départ le sentier est bien balisé. Il s'enfonce en forêt ce qui est bien agréable en été. Certains tronçons sont aménagés avec des caillebotis pour éviter des passages boueux. On débouche ainsi, à 1474 mètres, dans des prairies d'alpages. Délaissant à droite le chemin qui dessert le refuge de Tournieux, on se dirige vers celui de Mayères (1561 m.) que jouxte un petit aérodrome de montagne. Juste en face se dresse la face imposante des Quatre Têtes, tandis qu'à gauche on peut reconnaître le Grand Croise Baulet. A l'est s'étend la vallée de l'Arve sous l'aiguille de Varan et au fond le Mont Blanc, bien entendu. Depuis Mayères le sentier s'oriente au nord, dans les rochers, au pied de la falaise des Quatre Têtes puis débouche au pied d'une prairie très pentue dans laquelle il faut grimper pour atteindre l'arête des Saix, le point le plus élevé de notre randonnée. Chemin faisant on peut voir en dessous les manoeuvres d'un petit avion pour atterrir et décoller à Mayères. Au sud ouest s'élève la Pointe Percée, toujours impressionnante de beauté. Après un détour vers la tête de l'Adroit pour profiter du paysage en direction de la vallée, on redescend en direction de Doran par un sentier escarpé, étroit, pierreux qui nécessite beaucoup d'attention pour ne pas déraper. On parvient dans le vallon, entre le col et les chalets de Doran, le long du torrent de Dière, aujourd'hui à sec. C'est là, sur une large pierre plate que nous profitons d'un pique-nique bien mérité sur fond de Pointe Percée. Peu au dessus de nous, un ballet étrange attire notre attention. Des corbeaux et un gypaète tournoient dans le ciel puis fondent vers le sol pour se disputer ce qui reste de la carcasse d'une brebis. A quelques pas de là, vers 1600 mètres, le hameau de Doran regroupe ses chalets et un refuge en dessous de la chapelle ND de la Paix, construite par des scouts entre 1951 et 1956. L'intérieur est accessible avec une clé que détient l'alpagiste local malheureusement absent lors de notre passage.

Un petit sentier agréable en sous-bois va laisser place à une piste puis une autre, contournant le Tête de l'Adroit et sa falaise aux roches instables. On parvient ainsi au parking de départ en une heure environ.

A voir aussi dans ce secteur le tour du Greppon par la Pierre Fendue, la Combe des Fours et le col de Portette. Egalement, en raquettes, la cabane du Petit Pâtre.

Le sentier en sous-bois est bien aménagé.Le sentier en sous-bois est bien aménagé.Le sentier en sous-bois est bien aménagé.

Le sentier en sous-bois est bien aménagé.

Une première trouée révèle le Mont Blanc. Au niveau de l'alpage, les Quatre Têtes et le Croise Baulet.Une première trouée révèle le Mont Blanc. Au niveau de l'alpage, les Quatre Têtes et le Croise Baulet.Une première trouée révèle le Mont Blanc. Au niveau de l'alpage, les Quatre Têtes et le Croise Baulet.

Une première trouée révèle le Mont Blanc. Au niveau de l'alpage, les Quatre Têtes et le Croise Baulet.

Dans l'alpage près de Mayères.Dans l'alpage près de Mayères.Dans l'alpage près de Mayères.

Dans l'alpage près de Mayères.

On distingue les aiguilles de Varan dans la brume. Le chalet refuge de Mayères d'où l'on voit le Mont Blanc.On distingue les aiguilles de Varan dans la brume. Le chalet refuge de Mayères d'où l'on voit le Mont Blanc.On distingue les aiguilles de Varan dans la brume. Le chalet refuge de Mayères d'où l'on voit le Mont Blanc.

On distingue les aiguilles de Varan dans la brume. Le chalet refuge de Mayères d'où l'on voit le Mont Blanc.

Depuis le sentier sous les Quatre Têtes une vue sur l'alpage de Mayères, sur le Mont Blanc, sur la vallée de l'Arve.Depuis le sentier sous les Quatre Têtes une vue sur l'alpage de Mayères, sur le Mont Blanc, sur la vallée de l'Arve.Depuis le sentier sous les Quatre Têtes une vue sur l'alpage de Mayères, sur le Mont Blanc, sur la vallée de l'Arve.

Depuis le sentier sous les Quatre Têtes une vue sur l'alpage de Mayères, sur le Mont Blanc, sur la vallée de l'Arve.

La progression sous la falaise puis dans les prairies de l'arête des Saix.La progression sous la falaise puis dans les prairies de l'arête des Saix.La progression sous la falaise puis dans les prairies de l'arête des Saix.

La progression sous la falaise puis dans les prairies de l'arête des Saix.

Depuis la descente vers Doran, une cascade, une vue sur les chalets et la Pointe Percée.Depuis la descente vers Doran, une cascade, une vue sur les chalets et la Pointe Percée.Depuis la descente vers Doran, une cascade, une vue sur les chalets et la Pointe Percée.

Depuis la descente vers Doran, une cascade, une vue sur les chalets et la Pointe Percée.

C'est le moment de se restaurer.C'est le moment de se restaurer.C'est le moment de se restaurer.

C'est le moment de se restaurer.

Les chalets de Doran et le refuge.Les chalets de Doran et le refuge.Les chalets de Doran et le refuge.

Les chalets de Doran et le refuge.

La chapelle de Doran avec une vue sur les hauteurs de Sallanches et sur la Pointe Percée.La chapelle de Doran avec une vue sur les hauteurs de Sallanches et sur la Pointe Percée.La chapelle de Doran avec une vue sur les hauteurs de Sallanches et sur la Pointe Percée.

La chapelle de Doran avec une vue sur les hauteurs de Sallanches et sur la Pointe Percée.

En chemin vers le parking avec les aiguilles de Varan et la Pointe d'Areu. Un appel au recyclage.En chemin vers le parking avec les aiguilles de Varan et la Pointe d'Areu. Un appel au recyclage.En chemin vers le parking avec les aiguilles de Varan et la Pointe d'Areu. Un appel au recyclage.

En chemin vers le parking avec les aiguilles de Varan et la Pointe d'Areu. Un appel au recyclage.

Publié dans Randos estivales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article