Le col de la Fougère (1685 m.) par Cléry.

Publié le par Roger

Le Grand Roc depuis le col.

J'étais déjà monté à la Pointe de la Fougère il y a quelques années, en début d'été, depuis le parking du Nant Fourchu, à l'est d'Ecole en Bauges. Cette fois nous partons du côté de la Combe de Savoie, au Raffort (724 m.) sur la commune de Cléry. Le brouillard des derniers jours a cédé la place à un ciel bien dégagé. Une piste s'engage vers l'ouest. D'abord raide et caillouteuse elle se fait assez vite moins pentue et progresse dans la forêt en larges virages plutôt confortables. En fait il s'agit d'un chemin muletier tracé par le service du RTM (Restauration des Terrains de Montagne) en liaison avec les Eaux et Forêts. Il permettait d'acheminer les matériaux nécessaires pour la construction des chalets de la Balme, en 1935, à 1448 mètres, destinés à héberger les ouvriers chargés d'un vaste chantier. L'enjeu des travaux était de régulariser le cours du ruisseau de Fournieux dont les crues avaient des effets dévastateurs en contrebas. Pour cela une sorte de barrage devait ralentir le débit du torrent. D'importantes plantations de résineux étaient destinées à stabiliser le sol et limiter les ruissellements, mais les avalanches, dévalant de fortes pentes herbeuses, ont très vite anéanti ce reboisement. Il n'en reste que quelques traces, dont des mélèzes parés aujourd'hui de leurs teintes automnales. L'intérieur des chalets reste accessible aux randonneurs. La vue porte sur le Grand Roc tout proche, mais aussi sur le Mont Blanc, la Combe de Savoie avec Albertville et la Pointe de la Grande Journée, le Grand Arc et la Chaîne de la Lauzière. La montée se poursuit le long d'un sentier parfois boueux et glissant et on aboutit au col de la Fougère au pied de la falaise impressionnante du Grand Roc. De là on découvre la Pointe de Chaurionde et la Sambuy, le Col d'Orgeval surmonté de la Pointe d'Arcalod et du Mont de la Coche. Si l'on monte un peu vers le sud et la Pointe de la Fougère, ce sont le Pécloz, le Mont d'Armenaz et le Colombier qui s'offrent aux regards.

Pour le retour, en dessous du col, une légère trace en balcon longe vers le sud la pente en contrebas de la crête de la Fougère. Dans la prairie on a le plaisir d'apercevoir quelques chamois dont l'éloignement ne permet pas cependant d'obtenir des photos satisfaisantes. L'itinéraire finit par s'inverser et on va retrouver les chalets de la Balme. La descente se poursuit et on rencontre le raccourci du Repoju, un sentier nettement plus pentu qu'à l'aller. Il implique, sécurisée par un câble, la traversée d'un torrent qui jaillit dans une gorge. Plus bas, au bord d'une clairière, on va longer le chalet de la Rotaz rénové avec beaucoup de goût. Un petit détour nous amène à un tunnel qui acheminait l'eau des sources pour alimenter le village de Frontenex. Un bref passage hors sentier nous ramène à notre point de départ.

Au cours de cette randonnée nous avons parcouru 13 kilomètres pour un dénivelé positif de 1003 mètres. Un grand merci à Olivier qui connaît bien les lieux et nous a fait découvrir des passages que nous n'aurions pas empruntés. Dans ce secteur à voir aussi deux randonnées au Grand Roc, l'une pédestre et l'autre en raquettes.

Le col de la Fougère est au pied de la falaise du Grand Roc. Au départ depuis le Raffort. On s'enfonce dans un sous-bois automnal.Le col de la Fougère est au pied de la falaise du Grand Roc. Au départ depuis le Raffort. On s'enfonce dans un sous-bois automnal.Le col de la Fougère est au pied de la falaise du Grand Roc. Au départ depuis le Raffort. On s'enfonce dans un sous-bois automnal.

Le col de la Fougère est au pied de la falaise du Grand Roc. Au départ depuis le Raffort. On s'enfonce dans un sous-bois automnal.

Progression en forêt. Un arbre cerne une vieille pancarte. Un autre est étayé par des rochers.Progression en forêt. Un arbre cerne une vieille pancarte. Un autre est étayé par des rochers.Progression en forêt. Un arbre cerne une vieille pancarte. Un autre est étayé par des rochers.

Progression en forêt. Un arbre cerne une vieille pancarte. Un autre est étayé par des rochers.

Arrivée aux chalets de la Balme d'où on a une vue sur le Mont Blanc derrière des mélèzes, et une autre sur le Grand Roc.Arrivée aux chalets de la Balme d'où on a une vue sur le Mont Blanc derrière des mélèzes, et une autre sur le Grand Roc.Arrivée aux chalets de la Balme d'où on a une vue sur le Mont Blanc derrière des mélèzes, et une autre sur le Grand Roc.

Arrivée aux chalets de la Balme d'où on a une vue sur le Mont Blanc derrière des mélèzes, et une autre sur le Grand Roc.

Une vue sur Albertville. L'intérieur d'un des chalets. Une recommandation de savoir-vivre.Une vue sur Albertville. L'intérieur d'un des chalets. Une recommandation de savoir-vivre.Une vue sur Albertville. L'intérieur d'un des chalets. Une recommandation de savoir-vivre.

Une vue sur Albertville. L'intérieur d'un des chalets. Une recommandation de savoir-vivre.

Le Grand Roc avec l'entrée des grottes sous la falaise (un accès trop dangereux pour s'y risquer). Le groupe à l'approche du col de la Fougère.Le Grand Roc avec l'entrée des grottes sous la falaise (un accès trop dangereux pour s'y risquer). Le groupe à l'approche du col de la Fougère.Le Grand Roc avec l'entrée des grottes sous la falaise (un accès trop dangereux pour s'y risquer). Le groupe à l'approche du col de la Fougère.

Le Grand Roc avec l'entrée des grottes sous la falaise (un accès trop dangereux pour s'y risquer). Le groupe à l'approche du col de la Fougère.

Le Grand Arc et la Lauzière. La falaise du Grand Roc. La Pointe de la Fougère.Le Grand Arc et la Lauzière. La falaise du Grand Roc. La Pointe de la Fougère.Le Grand Arc et la Lauzière. La falaise du Grand Roc. La Pointe de la Fougère.

Le Grand Arc et la Lauzière. La falaise du Grand Roc. La Pointe de la Fougère.

Depuis le col, le Grand Arc, l'Arcalod, la Pointe de Chaurionde devant la Sambuy.Depuis le col, le Grand Arc, l'Arcalod, la Pointe de Chaurionde devant la Sambuy.Depuis le col, le Grand Arc, l'Arcalod, la Pointe de Chaurionde devant la Sambuy.

Depuis le col, le Grand Arc, l'Arcalod, la Pointe de Chaurionde devant la Sambuy.

Depuis une trouée sur la crête, le Pécloz et le Mont Colombier.Depuis une trouée sur la crête, le Pécloz et le Mont Colombier.Depuis une trouée sur la crête, le Pécloz et le Mont Colombier.

Depuis une trouée sur la crête, le Pécloz et le Mont Colombier.

Le Mont de la Coche et l'Arcalod.

Le Mont de la Coche et l'Arcalod.

Panorama sur la Combe de Savoie avec le Grand Roc, le Mont Blanc, la Pointe de la Grande Journée, le Grand Arc et la Lauzière.

Panorama sur la Combe de Savoie avec le Grand Roc, le Mont Blanc, la Pointe de la Grande Journée, le Grand Arc et la Lauzière.

Le col de la Fougère (1685 m.) par Cléry.Le col de la Fougère (1685 m.) par Cléry.Le col de la Fougère (1685 m.) par Cléry.
Au retour, à flanc sous la Pointe de la Fougère, des chamois un peu loin pour des photos précises.

Au retour, à flanc sous la Pointe de la Fougère, des chamois un peu loin pour des photos précises.

Dans la descente un raccourci, la traversée d'un torrent avec une séance de nettoyage des chaussures.Dans la descente un raccourci, la traversée d'un torrent avec une séance de nettoyage des chaussures.Dans la descente un raccourci, la traversée d'un torrent avec une séance de nettoyage des chaussures.

Dans la descente un raccourci, la traversée d'un torrent avec une séance de nettoyage des chaussures.

Au creux d'un rocher un bouddha. Un ours aux pattes sales est passé par là. Il est ensuite monté dans l'arbre.Au creux d'un rocher un bouddha. Un ours aux pattes sales est passé par là. Il est ensuite monté dans l'arbre.Au creux d'un rocher un bouddha. Un ours aux pattes sales est passé par là. Il est ensuite monté dans l'arbre.

Au creux d'un rocher un bouddha. Un ours aux pattes sales est passé par là. Il est ensuite monté dans l'arbre.

Presqu'à l'arrivée, le chalet de la Rotaz. Le tunnel pour acheminer l'eau d'un ancien captage. Un aperçu des Aiguilles d'Arves (Une profondeur de champ insuffisante les fait apparaître très estompées).Presqu'à l'arrivée, le chalet de la Rotaz. Le tunnel pour acheminer l'eau d'un ancien captage. Un aperçu des Aiguilles d'Arves (Une profondeur de champ insuffisante les fait apparaître très estompées).Presqu'à l'arrivée, le chalet de la Rotaz. Le tunnel pour acheminer l'eau d'un ancien captage. Un aperçu des Aiguilles d'Arves (Une profondeur de champ insuffisante les fait apparaître très estompées).

Presqu'à l'arrivée, le chalet de la Rotaz. Le tunnel pour acheminer l'eau d'un ancien captage. Un aperçu des Aiguilles d'Arves (Une profondeur de champ insuffisante les fait apparaître très estompées).

La trace GPS de la sortie.

La trace GPS de la sortie.

Publié dans Randos estivales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article