Le col de la Lune (1785 m.), avec l'Adapar.

Publié le par Roger

L'arrivée au col.

Le village des Allues se situe à 1100 mètres dans la vallée de Méribel dont il constitue le chef-lieu. Authentiquement savoyard avec ses ruelles pavées, ses maisons de pierres, son four à pain, il s'accroche au versant sud de la vallée. C'est là qu'en 1936, conseillé par Emile Allais, le major Peter Lindsay, un riche écossais, a un coup de coeur pour cet environnement et décide d'y créer une station de ski à taille humaine, tout en respectant l'architecture de montagne. Jusque là il pratiquait des sports d'hiver en Autriche mais, dégoûté par la montée du nazisme, il décide de s'en éloigner et de rechercher en France le lieu qui lui conviendrait. Il faut dire que "Méribel" peut se traduire par l'expression "beau site" et cette appellation est vraiment adaptée.

C'est là donc que je choisis d'accompagner les randonneurs en raquettes de l'Adapar et plus précisément au col de la Lune sur la crête qui sépare les vallées de Méribel et des Bellevilles. C'est un but de promenade bien connu à proximité des refuges de la Traie (ou Traye) et du Christ. Cependant notre itinéraire va s'écarter quelque peu de ceux qui sont habituellement pratiqués.

Par un beau soleil et avec une neige de qualité nous rejoignons le haut du village, là où se trouve un oratoire dédié à Sainte Appolonnie, cette martyre dont la mâchoire a été fracassée par ses bourreaux. Elle est ainsi devenue la patronne des dentistes et elle est invoquée en cas de maux de dents, notamment pour les nourrissons. Sans plus attendre nous chaussons les raquettes pour suivre le chemin qui grimpe vers l'ouest. A 1095 mètres nous le quittons pour un sentier en traversée qui se dirige au nord vers le hameau du Villard. Il traverse à 1296 mètres la piste qui relie le hameau au refuge de la Traie et continue de grimper jusqu'au Plan de la Croix. Là on bifurque vers le sud-ouest pour traverser un peu plus loin le Plan des Ermes (1483 m.) une clairière où s'élève un chalet et d'où on a une vue sur la Dent de Burgins. Un peu plus loin nous faisons un bref crochet au Dou de la Motte, ce promontoire d'où on peut voir le Mont Blanc, Moutiers et son environnement et les hauteurs des Bellevilles dont la Pointe du Niélard. Vers le sud on finit par arriver au Plan des Dances (1737 m.) et il reste une dizaine de minutes pour rejoindre le col de la Lune avec sa vue dégagée sur le Niélard, le Cheval Noir, Crève-Tête, le Grand Perron des Encombres, mais aussi vers les hauteurs de Moutiers.

Un pique nique plus tard et la descente s'engage en grande partie hors sentier vers le Plan des Dances et le refuge de la Traie. De là nous suivons la piste damée qui nous amène à la bifurcation (1475 m.) où, vers l'est nous retrouvons le village des Allues.

Pour cette randonnée nous avons parcouru une distance de l'ordre de 11,5 kilomètres pour un dénivelé positif de 760 mètres. Deux ans plus tôt j'étais monté aussi au col de la Lune mais avec un départ et un retour au hameau du Villard à voir ici.

Dans le village des Allues. L'oratoire dédié à Ste Appolonie. Un faux résineux pour masquer des antennes.Dans le village des Allues. L'oratoire dédié à Ste Appolonie. Un faux résineux pour masquer des antennes.Dans le village des Allues. L'oratoire dédié à Ste Appolonie. Un faux résineux pour masquer des antennes.

Dans le village des Allues. L'oratoire dédié à Ste Appolonie. Un faux résineux pour masquer des antennes.

Le hameau du Villard. Dans la forêt sur le parcours en traversée.Le hameau du Villard. Dans la forêt sur le parcours en traversée.Le hameau du Villard. Dans la forêt sur le parcours en traversée.

Le hameau du Villard. Dans la forêt sur le parcours en traversée.

Le chalet abrite une prise d'eau. Le groupe croise la piste entre le Villard et le refuge de la Traie. Jeux de lumière sur des cristaux de neige.Le chalet abrite une prise d'eau. Le groupe croise la piste entre le Villard et le refuge de la Traie. Jeux de lumière sur des cristaux de neige.Le chalet abrite une prise d'eau. Le groupe croise la piste entre le Villard et le refuge de la Traie. Jeux de lumière sur des cristaux de neige.

Le chalet abrite une prise d'eau. Le groupe croise la piste entre le Villard et le refuge de la Traie. Jeux de lumière sur des cristaux de neige.

Sur le chemin devant le Grand Bec. Au Plan des Ermes d'où on voit la Dent de Burgins.Sur le chemin devant le Grand Bec. Au Plan des Ermes d'où on voit la Dent de Burgins.Sur le chemin devant le Grand Bec. Au Plan des Ermes d'où on voit la Dent de Burgins.

Sur le chemin devant le Grand Bec. Au Plan des Ermes d'où on voit la Dent de Burgins.

Au Dou de la Motte face au Grand Niélard puis devant le Grand Bec et la Dent de Burgins. En contrebas, la ville de Moutiers.Au Dou de la Motte face au Grand Niélard puis devant le Grand Bec et la Dent de Burgins. En contrebas, la ville de Moutiers.Au Dou de la Motte face au Grand Niélard puis devant le Grand Bec et la Dent de Burgins. En contrebas, la ville de Moutiers.

Au Dou de la Motte face au Grand Niélard puis devant le Grand Bec et la Dent de Burgins. En contrebas, la ville de Moutiers.

Toujours au Dou de la Motte avec, au fond, le Mont Blanc.Toujours au Dou de la Motte avec, au fond, le Mont Blanc.Toujours au Dou de la Motte avec, au fond, le Mont Blanc.

Toujours au Dou de la Motte avec, au fond, le Mont Blanc.

Au Plan des Dances, un panorama avec le Grand Bec, le rocher de la Lose, la Dent de Burgins, l'Aiguille du Fruit.

Au Plan des Dances, un panorama avec le Grand Bec, le rocher de la Lose, la Dent de Burgins, l'Aiguille du Fruit.

L'arrivée au col de la Lune où on découvre des traces sympathiques.L'arrivée au col de la Lune où on découvre des traces sympathiques.L'arrivée au col de la Lune où on découvre des traces sympathiques.

L'arrivée au col de la Lune où on découvre des traces sympathiques.

Depuis le col, un panorama vers les Bellevilles avec le Cheval Noir, le Nielard, la Lauzière, Crève-Tête, les hauteurs de Moutiers.

Depuis le col, un panorama vers les Bellevilles avec le Cheval Noir, le Nielard, la Lauzière, Crève-Tête, les hauteurs de Moutiers.

Au col pour le pique-nique. Le départ des groupes pour le retour.Au col pour le pique-nique. Le départ des groupes pour le retour.Au col pour le pique-nique. Le départ des groupes pour le retour.

Au col pour le pique-nique. Le départ des groupes pour le retour.

La descente hors sentier vers le refuge de la Traie.La descente hors sentier vers le refuge de la Traie.La descente hors sentier vers le refuge de la Traie.

La descente hors sentier vers le refuge de la Traie.

La trace GPS de la sortie.

La trace GPS de la sortie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article